Archives du Grand-Saint-Bernard

Sembrancher, Rouleaux de parchemins et registre, 1385 - 1607

AGSB 3741
1385, 28 - 30 novembre et 1 - 19 décembre, Sembrancher, chez Matthieu de Clevis.
Reconnaissances féodales (fiefs, droits) levées en faveur de Grégoire du Châtelar de Valdigne (d'Aoste), comme ayant-cause du seigneur de Sarre (?), et redevances en cens et plaîts perçues à Sembrancher. Le rouleau compte actuellement 91 actes de reconnaissances, mais il est incomplet. En marge les reconnaissances sont numérotées 1 à 74, 78 et 79, 80 à 93. En tête, index incomplet au début, suivant les prénoms des feudataires. Grosses écrites et munies chacune, en bas à droite, du signet du notaire Rodolphe Moren de Bagnes, commissaire.
Rouleau de parchemin, 30,2 à 31 cm, x 15,94 mètres, décousu en trois sections : 20 folios, 4 folios et 1 folio. Tous ces 25 folios étaient ou sont cousus bout à bout. Le folio du début est incomplet et rongé, le suivant a été aussi perforé par les rongeurs. Textes latins; en marge, numérotation des reconnaissances et notices indiquant les cens et plaîts.

AGSB 3742
1396, 8 avril - 1482, 11 avril.
Rouleau de parchemin comportant diverses reconnaissances en faveur de la cure de l'église paroissiale de Sembrancher et de ses curés.

AGSB 3742/1
1396, 8 avril, Sembrancher, à la cure.
Bonafemina, veuve de Martin Quintin a légué au curé Pioleti un revenu annuel de 40 sous, ou cens, et à défaut à la confrérie du St-Esprit, pour une messe fondée chaque samedi après son décès. Le revenu est garanti par plusieurs prés, granges, etc. Suit son testament et divers legs pour la confrérie du St-Esprit, pour l'hôpital de Villeneuve de Chillon, etc.
Notaire : Jean de Loës, commis aux minutes de Perrod de Montagnier, qui appose son signet au bas à droite.

AGSB 3742/2
1482, 11 avril, Sembrancher, à la cure.
Reymond de Alexis, bourgeois de Sembrancher reconnaît à Jacques Perrelli, curé de Sembrancher, un revenu annuel de 12 sous mauriçois légués comme aumône, pour le repos de son âme, par Bonafemina veuve de Martin Quintin, en vue d'un anniversaire, avec assignation sur un pré, selon reconnaissance du 8 avril 1396.
Même notaire et signet.

AGSB 3742/3
1455, 2 mai, Sembrancher, chez le notaire.
Noble Jean, fils de Pierre Jaquin de Sembrancher, habitant Bex, reconnaît en faveur de l'église paroissiale de Sembrancher et à son curé une aumône d'un fichelin annuel de seigle; mesure de Sembrancher, légué par son ancêtre Jeannette et un autre fichelin de même légué par ses ancêtres à titre d'aumône, ces revenus rachetables pour 12 sous.
Même notaire et signet.

AGSB 3742/4
1455, 18 septembre, Sembrancher, chez le notaire.
Le même Jaquin reconnaît devoir aux mêmes un anniversaire (messe et offrande) valant 20 sous annuels, selon acte du 19 avril 1398. Il reconnaît aussi devoir à la chapelle du St-Sépulcre, dans la même église, 12 sous et 6 deniers mauriçois par an pour une messe à y dire pour ses ancêtres le samedi, rachetable pour 12 livres et 10 sous.
Même notaire et signet.

AGSB 3742/5
1456, 11 janvier, même lieu.
Reymond et Etienne Ballifard, frères , fils de Vullermod, bourgeois de Sembrancher, reconnaissent tenir des mêmes en fief perpétuel, des biens de Willermette Magninaz, veuve de Michel Ballifard, leur grand-mère maternelle, un verger en Biolley avec service annuel de 2 deniers mauriçois et 4 de plaît.
Même notaire et signet.

AGSB 3742/6
1465, 11 janvier, même lieu.
Anselme, fils de Girard Albi, bourgeois de Sembrancher, reconnaît devoir aux mêmes, sur les biens de Martin de Carreria dit Soulen(?) un jardin au bas du village, redevant 2 sous de service et 4 de plaît.
Même notaire et signet.

AGSB 3742/7
1465, 27 septembre, même lieu.
Perronet Crestelli, bourgeois de Sembrancher reconnaît devoir aux mêmes, pour son épouse Bona, fille de Rolet Sabodi, une aumône annuelle de 4 deniers assignée sur une terre en laz Casetaz.
Même notaire et signet.

AGSB 3742/8
1466, 12 mai, même lieu.
Amédée Gonteri de Sembrancher reconnaît devoir aux mêmes, en fief perpétuel, des biens de + François Hudrici Cavelli notaire d'Orsières, le 1/3 d'une fauchée de pré en Biolley (?), en assignation de dot, et redevant 2 deniers et 1 obole mauriçoise et 5 deniers de plaît.
Même notaire et signet.

AGSB 3742/9
1466, 10 novembre, même lieu.
Rolet Rosset, bourgeois de Sembrancher, reconnaît devoir aux mêmes, en fief perpétuel, des biens de + François Bornyoz, une quartanée de pré(?) au Bioley de Vensex, redevant 1 denier mauriçois annuel et 2 de plaît.
Même notaire et signet.

AGSB 3742/10
1470, 26 mai, même lieu.
Pierre Cauchyz (?), habitant de Sembrancher, reconnaît devoir aux mêmes, pour lui et son épouse Jaquine, 2 deniers annuels sur une partie de maison.
Même notaire et signet.

AGSB 3742/11
1474, 22 janvier, même lieu.
Amedeus de Vota, bourgeois de Sembrancher, reconnaît devoir aux mêmes, pour un pré en Vaux, un revenu de 2 sous donnés par Jean Formaz de Chamoille pour un répons à dire sur sa tombe les dimanches. Même notaire et signet.

AGSB 3742/12
1470, 24 août, même lieu.
Jean Taramastaz de Unalda, paroisse de Sembrancher, reconnaît aux mêmes un albergement et fief perpétuel simple sur une planche de terre à Unalda au lieu-dit es Ruvines, terre d'environ 8 quartanes, moyennant 3 oboles de service annuel et un plaît, et un introge de 20 sous mauriçois une fois, dont quittance, plus les lods et vendes commises et échutes en cas de cession.
Même notaire et signet.

Rouleau de parchemin, de 8 folios, cousus bout à bout. Le début du rouleau semble manquer. 30 à 35 x 485 cm, latin, initiales ornées de dessins à la plume; regeste au dos et en marge (notice).

AGSB 3743
144, 12 décembre - 1453, 5 novembre, Sembrancher, chez le notaire François de Loës.
Rouleau de 44 reconnaissances de fiefs "purs et perpetuels" levés en faveur du curé et de la cure de Sembrancher, en 1446, les 12 à 14, 16, 19, 23 et 29 décembre; 1447, 11, 18, 20, 22 janvier, 22 et 27 février, 14 mars et 17 avril; 1448, 28 décembre; 1452, 19 et 26 janvier et 11 février; 1453, 5 novembre. Les reconnaissances sont faites par divers particuliers qui redoivent les services, plaîts etc. perpetuels. Elles sont numérotées en marge 38 à 81 (?). Les 37 premières reconnaissances manquent. Titre sommaire en tête de chaque acte.
Le notaire Jean de Loës de Sembrancher a levé, fait écrire et muni ces actes de reconnaissance de son signet, apposé en bas à droite de chacun d'eux.
Rouleau fait de 37 folios de parchemin cousus bout à bout, 32,8 x 2796 cm. Lettrines ornées de dessins à la plume. En marge, numérotation et quelques brèves notices; latin.

AGSB 3744
1580, 29 février - 1607, 22 mai. Sembrancher, etc.
Reconnaissances de fiefs (services et plaîts, etc.) en faveur du curé et de la cure de Bagnes, reçues par + Jean Medici de Bagnes et écrites après son décès par son frère Isaac Medici, qui signe au bas de chaque grosse, avec son paraphe, selon mandat de l'évêque Hildebrand de Riedmatten, du 14 juillet 1588, signé par le notaire Jean Gard. Chaque reconnaissance est précédée d'un petit sommaire. Ces actes ont été levés le 29 février 1580, le 29 février 1588, en 1589, le 1 janvier, les 11, 12, 24, 27 et 28 février, les 1, 2, 3, 4, 6, 9, 10 et 23 mars, les 20, 22, 25, et 27 avril; les 1, 11, 12, 13, 14, 21, 22 et 23 mai; les 1, 14, 22 et 24 novembre; en 1590, du 10 au 14 avril, les 25 et 29 mai et le 29 octobre; en 1592, les 22 avril et 24 novembre; en 1593, le 1 novembre: en 1595, le 16 décembre; en 1600, les 10, 13, 15,et 27 mars, les 6, 12 et 24 avril et le jour de Pentecôte; en 1603, les 21 août et 31 décembre; en 1605, le 27 novembre; en 1606, les 26 juillet, 20 août et 27 novembre; en 1607, le 22 mai.
Registre relié, démuni de sa reliure, papier, 20,2 x 31,4 cm, folioté 1 à 912, plus en tête un index de 12 folios, par prénoms de personnes groupées selon les lieux : Bagnes, Vollèges, Le Levron, Sembrancher, etc. Ces 12 folios ne sont pas numérotés, de même que le "proemium" de 2 folios qui suit. Le début du volume manque, le dernier folio est détaché et en partie incomplet; la fin du volume manque aussi; Plusieurs folios se détachent du volume; latin; lettrines ornées de dessins à la plume avec des grotesques.
Papier souvent de médiocre qualité, taché par l'encre et l'humidité