Archives du Grand-Saint-Bernard

Dossier personnel du chanoine
Eugène-Benjamin Bruchez

AGSB 5329
1863, 14 septembre, Hospice du St-Bernard, devant l'autel de la Ste-Vierge.
Eugène-Benjamin Bruchez émet ses voeux simples dans les mains du prieur claustral Pierre- François Marquis (délégué par le prévôt François-Benjamin Filliez), dont il baise les 2 pouces sur les Evangiles.
Signatures du profès, du prieur délégué et des témoins Joseph Blonday et Florentin-Nicolas Joris.
Papier, double folio, 22.3 x 35.2 cm, latin.

1866, 15 septembre, Hospice.
Eugène-Benjamin Bruchez fait sa profession solennelle dans les mains du prévôt Pierre- Joseph Deléglise, dont il baise les 2 pouces sur les Evangiles.
Signatures de Bruchez, chanoine, du prévôt et des témoins Louis-Ignace Arlettaz et Joseph- Emmanuel Besse.
Papier, 22.3 x 35.1 cm, latin.

1895, 4 janvier, Bourg-St-Pierre.
Eugène Bruchez écrit au prieur Fr. Genoud parce qu'il souhaite avoir M. Dallèves pour en seigner le chant, selon la demande du prévôt.
Reliure de 3 volumes par M. Francey. Demande un ouvrage sur la Ste-Vierge.
Papier, double folio, 13.5 x 21.1 cm, français.

1896, 3 janvier, Bourg-St-Pierre.
Lettre d'Eugène Bruchez au prieur Genoud. Voeux. Envoi à M. Marquis du sujet des 3 instructions qu'il se propose de faire pour les 40 heures, ou qu'il lui propose de faire. Ferdinand Genoud, frère mariste écrit pour avoir la vie de St-Bernard, de même que le frère Genoud.
Papier, double folio, 13.3 x 20.9 cm, français.