Archives du Grand-Saint-Bernard

Dossier personnel du chanoine
François-Benjamin Filliez

AGSB 5444
1811, 22 septembre, Hospice, devant l'autel de la Ste-Vierge.
Franciscus Benjaminus Filliez, novice, émet ses voeux solennels dans les mains du prévôt Pierre-Joseph Rausis, dont il baise les deux pouces sur les Evangiles.
Signatures du profès.
Papier, 21.8 x 33 cm, latin.

1833, 13 novembre.
C.-M. évêque de Préneste, cardinal préfet de Pedicini admet la requête de François-Benjamin Filliez, prévôt des chanoines du St-Bernard, de pouvoir bénir, pendant 3 ans, le mobilier de sa juridiction, là où l'onction sacrée n'est pas requise.
Sceau du cardinal plaqué sur papier.
Signature de son sous-secrétaire Tatali.
Papier, double folio, 19.4 x 27 cm, latin.

1830, 14 novembre, Secrium.
Faculté de donner la bénédiction avec indulgence plénière aux chrétiens à l'article de la mort, dans les lieux de Mission (formule du Pape Benoît XIV), concédée à François-Benjamin Filliez, prévôt du St-Bernard, gratuitement.
Signée : C. Caftracare, secrétaire.
Sceau d'un prélat, plaqué sur papier.
Papier, double folio, imprimé, 15.1 x 21.1 cm, latin.

1833, 17 novembre, Secrium.
Indulgences que le Pape ou son délégué accorde aux chrétiens portants rosaires, croix, crucifix, statuettes, médailles, et qui accompliront quelques bonnes oeuvres, tout en réservant les décisions des Papes Alexandre VII (1657) et Benoît XIV (1752). Grégoire XVI accorde au chanoine François-Benjamin Filliez le droit de bénir hors de Rome et pendant 5 ans les objets là-dessus désignés et les indulgences qui s'y appliquent (dites de SteBrigitte). Concession gratuite, signée par le secrétaire A. Maius, à Rome, maison de la Congrégation de Propagation de la foi.
Sceau pontifical plaqué sur papier.
Papier, double folio, imprimé, 15.3 x 20.4 cm, latin.

1844, 19 janvier, Martigny.
Lettre du prévôt Filliez au chanoine Deléglise professeur de théologie au Gd-St-Bernard, au sujet des profès, de leurs cours. M. Gaillard devra retourner prendre les eaux de Sasse.
Persécutions actuelles contre les communautés religieuses. Ceux qui vivent à l'hospice sont privilégiés. Asile fourni à des prêtres persécutés. Température à Martigny et à Aoste. Qu'en est-il au St-Bernard ?
Papier, double folio, 18 x 22 cm, français.

1865, 28 mars, Hospice
Lettre du frère Marquis au rédacteur de la Gazette du Valais : le prévôt François-Benjamin Filliez, protonotaire apostolique, est mort près d'Aoste, lieu de sa résidence. Il a été enseveli le 28 mars au caveau des religieux au St-Bernard. Né à Bagnes en 1790, entré au StBernard en 1810. 1ère messe le 26 septembre 1813. Prieur claustral il succède ensuite au prévôt Genoud, à 40 ans. Caractère ferme et prévoyant énergique et courageux en tous temps. Les épreuves physiques et morales l'ont préparé à une mort calme.
Papier, double folio, '21.6 x 27.2 cm, français.