Archives du Grand-Saint-Bernard

Archives du Grand-Saint-Bernard

Dossier personnel du chanoine
Pierre-Joseph-Nicolas Gaillard

AGSB 5469
a) 1849, 2 août.
Le prêtre et chanoine Petrus Josephus Nicolaus Gaillard, du diocèse de Sion, implore de Sa Sainteté [le Pape] un indult personnel pour trois jours chaque semaine, car il n'a jamais obtenu cet indult.
En audience du 2 août 1849, S.S. le Pape Pie IX accorde au dit requérant, pour toute sa vie durant, le privilège personnel de l'autel privilégié, 3 jours chaque semaine, et ceci sans expédition d'un bref.
Acte donné à Gaëte, signé par un cardinal Arquinius ? de la S. Congrégation des indulgences, notaire papal ?
Signé : Jacobus Galbo secrétaire.
Sceau plaqué sur laque rouge aux armes du cardinal ?
Papier, double folio, 19.7 x 27.5 cm, latin.
Au dos regeste et mention d'un extrait pour le requérant.

b) 1866, 14 janvier.
Le prêtre Pierre-Joseph Gaillard, chanoine du Gd-St-Bernard en raison de sa vue qui baisse et le gêne pour dire les messes, sollicite l'autorisation de dire la messe votive de la Ste Vierge et aux jours de la féerie celles des défunts.
1865, 18 décembre.
La Ste Congrégation des cardinaux du concile de Trente charge l'évêque d'examiner si le chanoine n'est pas complètement aveugle, et s'il peut, avec l'assistance d'un autre prêtre, célébrer le public, quant il y a peu de monde. Il pourra les jours de fêtes et doubles, dire la messe votive de la Ste-Vierge Marie et les jours de la férie celles des défunts, et ceci pendant 3 ans, avec possibilité de renouveler sa requête chaque fois que cela sera nécessaire, si sa faiblesse de vue persiste, à moins qu'il ne devienne complètement aveugle et ne puisse célébrer.
Signatures du cardinal Caterini, préfet.
Timbre en relief aux armes du cardinal et de l'archevêque Pierre de Sardaigne ? secrétaire ?
Timbre de la S. Congrégation du concile : gratis et sans frais.
Sur la même seconde page, l'évêque de Sion, le 14 janvier 1866, à Sion ayant reconnu l'authenticité de cet acte, accorde l'autorisation qui a été demandée.
Signature de l'évêque Pierre-Joseph de Preux, accompagnée de son timbre à ses armes.
Papier, double folio, 19.5 x 26.8 cm, latin, italien adressé à l'évêque puis reproduisant le texte latin du cardinal.