Archives du Grand-Saint-Bernard

Archives du Grand-Saint-Bernard

Dossier personnel du chanoine
Maurice Garin

AGSB 5474
a) 1882, 19 et 22 mars, Trois-Torrents.
Adrien Ecoeur, camérier secret de S.S. Léon XIII, curé, atteste que Maurice Garin, fils de Pierre Joseph et de Marie-Catherine Walker est né à Troistorrents le 7 novembre 1861, qu'il a fait sa première communion et sa confirmation dans cette paroisse, qu'il a une bonne réputation et n'a pas de dettes. Rien ne s'oppose à son entrée en religion.
Signature du curé et timbre de la paroisse.
Au bas de ce texte et au verso, attestation de l'évêque de Sion Adrien Jardinier, qui légalise la signature du curé et accorde lettres testimoniales en faveur de Maurice Garin : rien ne s'oppose à son entrée en religion.
Donné en date du 22 mars 1882 avec signature de l'évêque et timbre à ses armes.
Papier, 21.2 x 26.4 cm, français.

b) 1883, 4 juillet, St-Maurice.
Lettre de Maurice Garin, étudiant au collège de cette ville, adressée au prévôt du Gd-St-Bernard. A la suite d'un oubli de l'abbé de St-Maurice, et vu le départ du prévôt pour le Simplon, Maurice Garin sollicite une nouvelle entrevue avec celui-ci à Martigny et au Simplon, en vue de son entrée au Gd-St-Bernard. Il demande réponse.
Papier, double folio, 21.5 x 26.3 cm, français.
Ces deux pièces dans une chemisette au nom de Maurice Garin, 1883, et comportant un Bulletin météorologique de Zürich pour le 22 février 1955.