Archives du Grand-Saint-Bernard

Archives du Grand-Saint-Bernard

Dossier personnel du chanoine
Joseph-Emmanuel Giroud

AGSB 5487
a) 1842, 14 septembre, Gd-St-Bernard, devant l'autel de l'Assomption de la Ste-Vierge.
Joseph-Emmanuel Giroud émet ses voeux solennels dans les mains du prévôt François-Benjamin Filliez, dont il baise les pouces sur les S. Evangiles.
Signature (avec la date) du profès, du prévôt et des témoins : Josephus Augustinus Bore, curé de St-Rémy, et Georges Jacobi séminariste.
Papier, double folio, 21.7 x 34.4 cm, latin.
Au dos : "Geroud Octod. 1842".

b) 1855, 13 octobre, Sion.
Le Conseiller d'Etat de Bons, chef du Département de l'Instruction publique a proposé le chanoine Giroud, à Martigny, comme inspecteur des écoles primaires du district de Martigny en remplacement de M. Saudan, démissionnaire. L'exécutif l'a désigné en séance de ce jour. Il lui envoie un exemplaire de la loi sur l'Instruction publique et le règlement scolaire. Réponse demandée.
Papier, 20.2 x 32.5 cm, français, en-tête imprimé du D.I.P. aux armes du Valais.
Au dos : opérations d'additions au crayon.

c) 1861, 19 septembre, St-Maurice.
Lettre de J.-E. d'Angreville, au chanoine Giroud, assistant, à Lens, au sujet de la réception de ce chanoine à la société d'histoire de la Suisse romande en raison de ses travaux historiques. Il voudrait recevoir aussi le chanoine Dorsaz. Il a présenté le chanoine Delasoie à la société des sciences naturelles. Personnes qui ont assisté à la séance de Sion, entre autres M. de Mülinen de Berne, auteur de l'Helvetia Sacra. Il a envoyé à l'abbé Henzen un Mémoire sur la numismatique valaisanne, époque mérovingienne, à l'adresse de M. Giroud, en hommage.
Papier, double folio, 15.3 x 21.5 cm, français, coin de la lettre manque, avec l'adresse au verso, oblitérations postales et cachet armorié.

d) 1862, 25 octobre, Morges.
Lettre de P. Forel au chanoine Giroud, à Lens.
Il a lu le 1er chapitre de son mémoire sur la vallée Poenine. Il fait observer à Giroud qu'il ne cite pas Mommsen sur les Inscriptions suisses, Zürich, 1851, contenant toutes celles dont Giroud parle, avec de petites différences. Rapport éventuel entre l'orthographe "poeninus" et le passage d'Annibal ? Espoir de rencontre à la société d'histoire.
Papier, double folio, 13.2 x 20.6 cm, français.

e) 1864, 3 ? juillet, Lens.
Lettre signée par le chanoine Em. Giroud, adressée à un confrère, au sujet de la "marche des Sémitiques"; à la chute des "Gallo-inalpins, les Alpes reçurent les enfants ou compagnons d'Hercule." Les Euganéens, les Lépontiens, les Salasses sont sémitiques d'origine... etc.
Texte de Caton et de Pline.
Melchisédech et la construction de Jérusalem. etc.
Il offre son mémoire à son confrère.
Les Ibères antérieurs à l'arrivée d'Hercule dans les Alpes. Guerre des Atlantides, etc.
Empreinte d'une médaille trouvée au Vieux Château de Martigny, avec l'Arc de Triomphe d'Aoste.
Médaille commémorative du plan de Jupiter faite par Hercule.
Papier, double folio, 13.5 x 21.7 cm, français.

f) 1864, 2 octobre, Genève.
Lettre d'Albert Naville (à Frontenex/Genève) adressée à M. [Giroud?]. Il a écrit au curé de Liddes au sujet de l'histoire ancienne du Valais et il a reçu des détails intéressants sur la voie de Martigny au Gd-St-Bernard et le renvoie à lui [Giroud ?]. M. Métroz lui écrit qu'il s'intéresse aux anciennes populations du Valais et à l'ancien dieu pennin. Naville s'intéresse à l'histoire romaine; les Seduni, Veragri, etc. continuent à vivre sous les Romains, qui adoptent le dieu pennin etc. Trouve-t-on dans les tombeaux des traces de l'ancienne population indigène ? Ou n'y avait-il plus d'habitants dans ces hautes contrées ? Manque de ruines romaines et celtiques. Le chanoine aurait-il des "statistiques" à communiquer ? Le Haut-Valais et les vallées latérales l'intéressent surtout etc.
Papier, double folio, 13.4 x 20.9 cm, français et latin.

g) 1864, 18 novembre, Genève.
Albert Naville remercie Monsieur [le chanoine Giroud ?] de sa réponse. En dehors des inscriptions, un voile épais subsiste sens de "Cottianoe civitates" : le Valais et la Tarentaise seraient-ils les états du roi Cottius ? Inscription trouvée à Luze, avec les noms de 14 cités : n'y sont mentionnés ni le "Centrons ni les Octodurus". Dion Cassius dit que Claude augmenta le royaume de Cottius : il se peut que le Valais et la Tarentaise aient fait partie de ses états. - Il remercie pour "l'inscription de St-Clément" et pour diverses "antiquités". - Antiquité des instruments tranchants en cuivre. - Le "mur des Vibères" est-il d'époque romaine ? - Les inscriptions du Gd-St-Bernard sont-elles antérieures à l'ère chrétienne ? - Il espère faire la connaissance de M. [le chanoine].
Papier, double folio, 13.3 x 20.9 cm, français, latin.