Archives du Grand-Saint-Bernard

Archives du Grand-Saint-Bernard

Dossier personnel du chanoine
Jules Gross

AGSB 5494
a) 1888, 7 septembre, Sion.
Adrien Jardinier, évêque de Sion, délivre lettres testimoniales à Julius Gross, qui veut entrer comme novice de l'ordre des Augustins. Rien ne s'oppose à ce qu'il entre dans les ordres religieux.
Signature d'Adrien, évêque de Sion et son timbre armorié.
Papier, double folio, 21.8 x 34.2 cm, latin, en-tête imprimé : nom, prénom, fonction d'A. Jardinier, prélat-assistant du trône pontifical.
Au dos : nom et prénom.

b) 1889, 12 septembre [Hospice du Gd-St-Bernard].
Josephus Mauritius Julius Gross, novice, émet ses voeux simples, devant l'autel de la Ste-Vierge-Marie, dans les mains du prévôt Théophile Bourgeois, dont il baise l'anneau sur les S. Evangiles.
Signatures du profès, du prévôt et des témoins Joannes Baptista Sartoris et Andreas Mus., curé d'Etroubles (Stipularum).
Papier, 29 x 44.3 cm, latin.
Au dos nom, prénom et date 1889.

c) 1892, 20 septembre [Hospice du Gd-St-Bernard], devant l'autel de la Ste-Vierge-Marie.
Julius Josephus Mauritius Gross émet ses voeux solennels dans les mains du prévôt Théophile Bourgeois, dont il baise l'anneau sur les SS. Evangiles.
Signatures du profès, du prévôt et des témoins P. Em. Plantier et Innocentius Foy, prêtre (Fay ?).
Papier, 29 x 44 cm, latin.
Au dos : 1892 Gross [Jules].

d) 1903, 3 février, Genève.
L'Institut genevois des sciences, des lettres, des beaux-arts et de l'agriculture/Section des lettres nomme Jules Gross, chanoine du Gd-St-Bernard, à Lens (Valais), membre correspondant, en date du 03.02.1893.
Signatures du président de l'Institut Henri Favre, du secrétaire général J. Briguet, du président de la section J. Duvillard et du secrétaire de la section J. Blanchard.
Papier, imprimé aux armes de Genève, en-tête sur l'encadrement devise de Genève, deux jeunes filles tenant les armoiries, et accompagnées de divers meubles évoquant les 4 sections de l'Institut (mentionnées aux 4 coins), et au bas, toujours en gravure, petit paysage genevois : le lac, la ville et les Alpes.
Imprimerie A. Ledoux à Genève.
4 signatures manuscrites.
Papier, 36.5 x 47 cm, français, imprimé.

e) s.d. XIXe ou début du XXe siècle, Genève.
Affiche en couleur pour le Casino de St-Pierre Arole, Club montagnard, mardi 5 et jeudi 7 février à 8 heures : "Le Bon Vieux Valais" pièce rustique inédite en 5 actes, de M. Jules Gross, chanoine du St-Bernard, chants, musique, mise en scène de Mme Choentre, professeur. Décor neuf de M. Emile Brosset. Prix des places... cartes en vente en 3 commerces de Genève. Dessin aligné A. Richard, comportant, en couleur, un arole, un chemin, un raccard valaisan et le Cervin. Le tout sur des pentes herbues. Lithographie Ch. Zoellner, Genève.
Papier, endommagé sur les bords, par suite d'affichage, 49.5 x 65 cm, français.

f) s.d. Affiche, maquette originale, titre et dessin au crayon non signé, fait de plusieurs bandes de papier collées entre elles en 3 morceaux renforcés au verso : femme assise sur une chaise, la tête entre les mains, pleurant sur un cercueil recouvert de drap noir avec une croix blanche, devant un tabouret portant une bougie allumée sur un bougeoir à côté d'un plat (bénitier ?).
Titre au sommet : "Théâtre populaire - Voilà l'ennemi ! par Jules Gross".
Pièce destinée à combattre l'alcoolisme.
Papier, 26.3 x 40 cm, français.

g) s.d. 2 maquettes pour la reliure, soit "jaquette", de deux ouvrages de "Jules Gross : - le Héros des Alpes, au Gd-St-Bernard, drame et poésies alpestres", dessin, signé Louis Ritter, représentant un parchemin déchiré sur les bords, comportant 2 edelweiss sur un semis d'étoiles, avec un sceau aux armes du Gd-St-Bernard appendu sur un ruban attaché au parchemin.
Signature sur le dessin : SADAG, Genève.
Au bas du dessin : Genève, Librairie A. Jullien.
Paris, Librairie Fischbacher.
Au dos : la maquette du livre, titre (v. ci-dessus), prix Fr. 3.50 et Genève, A. Jullien éditeur. Pour le dos de la maquette : Lausanne, imprimerie Pache-Varidel et Cie.
Papier, 32 x 22.1 cm, avec trous pour affichage en haut vers le centre, français.
"Chanoine Jules Gross, le Bon Vieux Valais. Sion, Imprimerie E. Gessler". Au centre, dessin non signé représentant un chemin bordé d'une fontaine, d'un torrent faisant marcher des artifices cachés dans une maisonnette, un raccard valaisan sur pieds, une maison soit chalet d'habitation à 2 étages masquant une église dont on ne voit que la flèche d'un clocher sommé d'une croix, devant 2 pans de forêts et peut-être des montagnes ?
Papier, 28.2 x 20.2 cm, français, en haut trous de 2 punaises pour affichage.

h) 1906. "Collection des poètes français de l'étranger, publiée sous la direction de Georges Barral. Jules Gross, chanoine régulier du Gd-St-Bernard. Théoduline, poème valaisan, avec des illustrations du peintre F. Louis Ritter.
Suit la photographie du chanoine Jules Gross, au-dessus de 4 vers de ce chanoine en l'honneur des paysans du Valais. - Paris VIe arrondissement, Librairie Fischbacher, 33 Rue de la Seine, 1906. Tous droits réservés". Sur le dos, reprises du nom de l'auteur, du titre. Sur l'autre partie de la maquette, extrait du catalogue général de la Librairie Fischbacher, collection des poètes français de l'étranger (dont Théoduline de Jules Gross, et ouvrages de Virgile Rossel et Ph. Godet).
Papier, 27.4 x 24.6 cm, français, au sommet, au centre, petits trous provenant d'affichage.

i) 1971, 12 juin, Horn am Bodensee (Thurgovie).
E. Anderegg-Gurtner écrit à la paroisse catholique de Martigny, pour demander où il pourrait lire le manuscrit, toujours inédit, de l'oeuvre du chanoine Jules Gross "Le pont merveilleux", concernant la langue internationale Ido/Réform Espéranto [qui se trouve aux Archives du Gd-St-Bernard]. Et peut-on obtenir une liste complète des livres de Jules Gross, où se trouvent les manuscrits non imprimés. Y-a-t-il une biographie de Jules Gross ? Où est-il mort ? [à l'hôpital de Martigny, le 24 juin 1937]
P.S. E. Anderegg ajoute qu'en 1917 on a annoncé que ce livre devait bientôt paraître à Lausanne.
Papier, dactyl., 21 x 15.7 cm, français, en marge, de la main de L. Quaglia, sa réponse en abrégé.