Archives du Grand-Saint-Bernard

Archives du Grand-Saint-Bernard

Dossier personnel du chanoine
Gaspard-Joseph Marquis, de Liddes

AGSB 5556
Gaspard-Joseph Marquis, de Liddes

a) 1822, 27 novembre, Martigny.
Joannes Petrus Genoud, prévôt, par la grâce de Dieu et du Siège apostolique, de la prévôté des SS. Nicolas et Bernard du Mont-Joux, charge Benedictus Lamon, chanoine et prieur claustral du St-Bernard de Mont-Joux de recevoir, à sa place, la profession religieuse de Josephus Marquis, à la fin de son noviciat, et d'inscrire cette profession dans les registres capitulaires, puis de lui en donner copie.
Papier, double folio, 16.7 x 21.3 cm, muni du sceau du St-Bernard, plaqué sur laque rouge, et d'un autre sceau, moins bon, de St-Bernard (inscription en exergue en partie incomplète et peu lisible), qui relie cet acte au suivant, sur lequel il est apposé aux 2/3, latin.

b) 1822, 6 décembre, Hospice du Gd-St-Bernard, devant l'autel de l'église de l'Assomption de la Ste-Vierge-Marie et de St-Bernard, son fondateur.
Gasparus Josephus Marquis, de Liddes, novice, émet ses voeux solennels et publics, dans les mains du Rd prieur Benedictus Lamon, prieur claustral délégué pour cela par le prévôt Jean-Pierre Genoud; G.-J. Marquis baise les deux pouces du prieur sur les S. Evangiles.
Signé par Gasparus Josephus Marquis de Liddes.
Papier, 26 x 39.4 cm, latin.
Regeste au dos : relié au précédent par un sceau plaqué sur laque rouge, comme indiqué pour l'acte ci-dessus du 27 novembre 1822.

c) 1822, 6 décembre.
Copie de l'acte ci-devant, signé par le même profès ci-dessus.
Papier, 26 x 32.8 cm, latin.
Regeste au dos.

d) 1826, 23 septembre, Samedi des Quatre-temps d'automne, Sion, chapelle de l'évêché.
L'évêque de Sion, Augustin-Sulpice Zen-Ruffinen, après examen de Casparus Josephus Marquis, chanoine de l'hospice du Gd-St-Bernard, l'a promu à l'ordre du sous-diaconat.
Signature de l'évêque, qui appose son sceau armorié plaqué sur papier.
Signature du chanoine Cronig, secrétaire.
Papier, formule imprimée aux armes de l'évêque.
Papier, 24.7 x 36.4 cm, latin.

e) 1828, 20 septembre, samedi des Quatre-temps d'automne, Sion.
L'évêque de Sion, Augustin-Sulpice Zen-Ruffinen, confère l'ordre de la prêtrise au même chanoine Marquis du Gd-St-Bernard.
Signature de l'évêque Zen-Ruffinen et son sceau plaqué sur papier. S. Cronig, chanoine titulaire, secrétaire.
Papier, 20.5 x 32.6 cm, formule imprimée aux armes de l'évêque, latin.
Regeste au dos.

f) 1833, 6 septembre, Sion.
Mauritius Fabianus Roten, évêque de Sion, accorde "patentes de juridiction" au chanoine Marquis, vicaire de Liddes, après examen, soit le droit de recevoir les confessions, sauf pour les cas réservés au Pape et à l'évêque, d'administrer les autres sacrements et de prêcher, moyennant autorisation des curés.
Sont exceptées les confessions des moniales.
Autorisation d'absoudre les cas réservés à l'évêque No 2, 4, 8 et 14; et de donner la bénédiction papale et l'indulgence plénière aux moribonds.
Signature de l'évêque et son sceau plaqué sur papier.
M. Dumoulin, secrétaire, signe aussi.
Papier, 22.6 x 34.7 cm, latin.
Regeste au dos et No 42.

g) 1856, 30 novembre, Saxon.
Lettre du chanoine Marquis, administrateur, à son confrère le chanoine Deléglise, à Lens : remercie pour des messes et un livre. Son frère, à Port-Valais, va être remplacé. L'évêque présente pour les cures de Port-Valais et Collombey le vicaire de Conthey, et le jeune Derivaz. Il a vu dans le Courrier que Port-Valais ne présente que M. Beck et ne parle pas du frère. M. Gaillard, directeur de l'établissement de Riddes, l'avait assuré que M. Beck était nommé curé de Monthey. Le lendemain, selon le Courrier, on le présentait pour Port-Valais. A Saxon, pas de bruit pour les nouvelles élections. On travaille au chemin de fer et Saxon percevra Fr. 40'000.- pour les terrains. Nouveau partage des portions à faire. La cure a perdu un beau champ de maïs, mais on promet de le lui remplacer. Conseil à Deléglise de bien ménager sa santé.
Au dos : adresse, oblitération postale, No 120, cachet.
Papier, double folio, 17.4 x 21.7 cm, français.

h) 1870, 20 novembre, Saxon.
Copie d'une lettre adressée par le chanoine Marquis, administrateur de la cure de Saxon, au président et conseil du lieu : réfection des crèches à l'étable; chaux, plâtre, sable. Terrain cédé pour la route, chemin, bourreaux, sans prévenir. Demande de compensation, comme M. Barman à Saillon. Coupes de bois. Suivent des estimations concernant les chemins, vignes, caves, écuries jusqu'en 1871.
Papier, double folio, 17.2 x 21.4 cm, français.

i) 1872, 22 février.
Le prévôt du St-Bernard, J. Deléglise, avise le prieur et la communauté du Gd-St-Bernard, du décès de Gaspard Marquis, curé de Saxon, après une courte maladie, avec les secours de la religion. Sépulture à Saxon le 24 février.
Papier, 21.2 x 27.3 cm, français.
Annexe : fragment d'une même lettre.
Contenant au dos diverses notices pour des instructions, au Bourg, en 1870 : fins dernières; le péché; remèdes contre le péché : prière, sacrement.
Questions au sujet des sacrements, du baptême en particulier.
Papier, 21.3 x 13.6 cm, français.
Le tout dans une chemisette portant en-tête : 1821, Marquis Gaspard-Joseph.