Archives du Grand-Saint-Bernard

Archives du Grand-Saint-Bernard

Dossier personnel du chanoine
Jean-Baptiste Marquis

AGSB 5557
Jean-Baptiste Marquis

a) 1871, 15 août, Fontainemore (Aoste).
Pierre-Joseph Pession, vicaire (l'archiprêtre étant malade) délivre un certificat de piété, bonne conduite pour Jean-Baptiste Marquis, fils de Jean-Baptiste, originaire de cette paroisse.
Signé par le dit vicaire.
Timbre de la paroisse.
Papier, 20.8 x 31 cm, français.

b) 1871, 26 août, Aoste.
L'évêque d'Aoste Jacobus Josephus Jans délivre lettres testimoniales attestant que rien ne s'oppose à ce que Jean-Baptiste Marquis, fils de Jean-Baptiste et de Marie Pivana, entre dans les ordres religieux.
Signé : Joseph évêque d'Aoste, qui appose son timbre armorié.
Regeste au verso.
En 3e page, un mot de recommandation du même évêque d'Aoste, au prévôt [du Gd-St-Bernard].
Papier, double folio, 19.5 x 24.9 cm, en-tête de l'évêché avec armes de l'évêque, latin, français.
Le regeste précise que Marquis est originaire de Sordevolo-Biella No 23.

c) 1872, 10 septembre, Gd-St-Bernard, devant l'autel de l'église de la Ste-Vierge-Marie.
Joannis (sic) Baptista Marquis, novice, émet ses voeux simples dans les mains du prévôt Pierre-Joseph Deléglise dont il baise l'anneau sur les S. Evangiles.
Signatures du profès, du prévôt et des témoins Jean-Claude Putallaz et Jean-Maurice Bourgeois.
Papier, double folio, 21.7 x 28.6 cm, latin.
Nom et date au dos.

d) 1875, 11 septembre, Gd-St-Bernard.
Joannes Baptista Marquis, profès simple, émet ses voeux solennels et publics dans les mains du même prévôt P.-J. Deléglise, dont il baise l'anneau sur les S. Evangiles.
Signatures du profès solennel, du prévôt et des témoins Carolus Ferina et Carolus Thomasset.
Papier, 21.8 x 29.2 cm, latin.
Au dos nom et date.

e) 1892, 31 décembre, Lens.
Lettre signée "Marquis", adressée au prieur, qui a visité la soeur de Marquis; celle-ci lui a écrit le 24 décembre, elle veut se donner complètement à Dieu. Bonnes nouvelles de sa supérieure. Voeux du prieur et du vicaire de Lens. M. Ribordy réclame la vie de St-Grat, qu'il a prêtée... La gaieté est une preuve qu'on est en règle avec Dieu. Vertus du prieur, souhaits de Nouvel An etc. Salutations etc.
Papier, double folio, 13.5 x 20.3 cm, en-tête imprimé de l'Hospice du Gd-St-Bernard, français, latin et italien.

f) 1894, 4 juillet, Savièse.
Lettre de Jean-Baptiste Marquis au prieur. Remercie pour envoi et lettre. La St-Jacques (25 juillet) fête patronale d'un village de Savièse. Le 2 août il prêchera à Luc. A St-Rémy, le 1er octobre. Honoraires de messes. Déplacements de chanoines et des prévôts. Eloge du curé de Savièse et de son "gouvernement âgé de 52 ans". Vigne du vicariat. Etre toujours content (8e Traité de Rodrigue). Accident survenu au prieur Tavernier : mieux vaut éviter les mulets. Trouve normal qu'on chasse les Italiens de France. Demande de prières. P.S. le dernier frère de M. Francey a 1 mois et demi. Collégien qui a de bonnes notes, espoir de vocation. Le 2 août, départ pour Lens par Luc. Il saluera le curé de Sierre, qui est de Conches. M. Revey à la patronale d'Arbaz. Le recteur de Lens est nommé vicaire à Vissoie. Qui sera recteur de Lens ? Le St-Bernard occupera ce nouveau poste. Il a parlé à Françoise Duc, soeur d'un confrère, gouvernante du directeur du séminaire.
Papier, double folio, 11.3 x 18 cm, français, expressions latines.

g) 1898, 11 août, Ayent.
Lettre de Jean-Baptiste Marquis au prieur. Cause du départ du St-Bernard, le 21 juin. M. Terrettaz n'a été mandé auprès de personne. Expiration d'une personne, qui n'a accusé aucun prêtre du St-Bernard. Indignité d'un confrère qui calomnie une personne punie par la justice humaine. Il suffit qu'on s'attaque à Marquis, qui n'a comparu devant personne. Marquis plaint le confrère qui a dit ces choses au prieur, qu'il remercie de sa charité.
Papier, 13.6 x 21.6 cm, français. Post scriptum au verso : il pardonne à tous et remercie encore.

h) 1898, 13 août [corrigé : 11] Ayent [St-Oyen].
Lettre de Marquis au prieur.
Le 13 juin il arrive à St-Oyen. Argent payé à M. Emery, et argent suisse versé à lui par l'économe. Paiement à M. Coquoz pour le vicaire d'Orsières. Il n'a pas atteint le prieur à l'hospice, deux fois, pour payer ce qu'il lui avait envoyé à Turin (Fr. 150.-). Paiement à Evionne - Marie Dorsaz à Bourg-St-Pierre. En descendant à char à Orsières, il perd son portefeuille, télégraphie à ce Dorsaz. Réponse : rien trouvé. Sa souffrance le 22 juin il a prié. Il propose 3 moyens de remboursement : envoi de livres, ou paiements échelonnés. Si cela ne convient pas, il enverra la valeur due. Il a reçu à Ayent une lettre contenant Fr. 100.-. Merci au prieur pour sa charité le 21 juin. Demande d'un No du Corriere et demande de réponse en peu de mots.
Papier, 21.6 x 27.2 cm, français.

i) 1898, 13 août, Ayent.
Lettre de Marquis au prieur (corrigée au crayon : 11 août ?)
Les réparations du vicariat commenceront, le 16 août ? On ne fera rien : saison avancée, devis élevé, mais le curé et le conseil croient à son départ. Une offre de contribuer pour Fr. 50.- a contrarié le conseil. Il y a urgence, pour Fr. 300.- dont Fr. 200.- à la commune. Le curé et le conseil ont visité le vicariat séculier, mais pas avant. Il a fermé son appartement. Le curé ne le laisse plus dire la messe dans les chapelles. Le curé veut qu'il se mette à son ménage. C'est un bon "enfant" mais il subit des indulgences féminines.
Papier, 13.6 x 21.6 cm, français.

j) 1899, 29 janvier, Naters.
Marquis écrit au prieur pour le remercier de médailles. Demande de 10 blanches en aluminium. Balance d'un compte. M. Rausis est guéri. Le prieur l'a accompagné au Mont-Cenis, selon un Italien. Les Italiens de Naters vont bien depuis 4-5 semaines, la gendarmerie dort tranquille. Les Italiens sont nés pour souffrir. Le clergé italien n'a pas rempli son devoir. Son apostolat parmi les Italiens. Ils dirent la messe à Brig à 9 heures 30. Dîner à Naters. Catéchisme à 2 heures : 15 élèves hommes et femmes, etc. Marquis vieillit et se fatigue, il doit le remplacer, etc.
Papier, 13.4 x 20.9 cm, français, italien.
Le tout dans une chemisette de papier portant : Marquis Jean-Baptiste.
1871 et comportant un bulletin météorologique de Zürich du 18 novembre 1955.