Archives du Grand-Saint-Bernard

Archives du Grand-Saint-Bernard

Dossier personnel du chanoine
Jean-Georges Moret

AGSB 5588
Jean-Georges Moret

a) 1807, 13 septembre, devant l'autel de l'Assomption de la très Sainte Vierge Marie de l'église des SS. Nicolas et Bernard.
Joannes Georgius Moret, novice, émet ses voeux solennels et publics dans les mains du prévôt Petrus Josephus Rausis, dont il baise les deux pouces sur les S. Evangiles.
Signature du profès.
Regeste au dos.
Papier, double folio, 27.6 x 18.2 cm, latin, français.

b) 1851, 20 mai, Avignon.
Un prêtre Moret écrit à un "curé et confrère" le chanoine Fabre, curé à Sembrancher : l'abbé Gaillard d'Orsières, lui a écrit le 17 mai qu'il lui avait demandé des nouvelles, il l'en remercie et assure qu'il regrette le Gd-St-Bernard, dont il reste chanoine dans son coeur et voudrait mourir là-haut. Il a 68 ans, il est aumônier des pénitents gris d'Avignon, où il y a l'adoration perpétuelle. L'archevêque y vient, etc. Il loge dans un petit palais qui lui appartient. Procession solennelle tous les 25 ans, avec un cardinal. - Le chanoine Claivaz lui a écrit en vue d'un pélerinage à Rome : il passera à Avignon. Il voit parfois passer des gens du Valais allant en Afrique ou en revenant, récemment un Maret de Bagnes (Bruson) revenant d'Afrique lui a parlé des difficultés du Valais, ou on ne peut payer les intérêts de créances qu'il a. Réponse à M. Gaillard, à Orsières : prière de la poster, c'est une réponse à sa lettre.
Signature : Moret, prêtre aumônier des Pénitents gris à Avignon.
Papier, double folio, 17.3 x 22.3 cm, français.
Au dos adresse du chanoine Fabre, curé de Sembrancher.
Marque postale et oblitérations postales, cachet brisé, en laque rouge.
Le tout dans une chemisette de papier portant : Moret Jean-Georges 1806.