Archives du Grand-Saint-Bernard

Archives du Grand-Saint-Bernard

Dossier personnel du chanoine
Jacques-François Odet

AGSB 5597
Jacques-François Odet

a) 1800, 7 décembre, Port-Valais.
Lettre de la régie de la commune de Port-Valais au prévôt Louis-Antoine Luder du Gd-St-Bernard à Martigny. Depuis la mort du rd curé Delavy Nicolas-Joseph ? le rd Mudry Jacques a été l'administrateur de la paroisse, mais il annonce son départ. On souhaiterait le chanoine Odet "très connu par son mérite, etc. et qui a déjà plusieurs fois fonctionné et administré". La commune souhaite une prompte réponse, car on va "assembler la majeure partie du peuple".
Signé par Joseph Chablaix, régisseur, et J.-E. Baruchez, secrétaire.
Papier, double folio, 16.4 x 21.6 cm, français.
Adresse et cachet au dos (en mauvais état).

b) 1800, 17 décembre, Vouvry.
Lettre du chanoine Oddet au prévôt Luder, à Martigny. Il n'a pas recherché la cure de Port-Valais : M. Mudrit administrateur lui a annoncé son départ, et dit d'écrire au prévôt. Question financière. Offre de la cure de Vouvry. Il a souvent visité M. Delavy malade. Le bénéfice est du plus de 40 louis d'or pour 50 feux. M. Bruchez lui a dit que M. Ballet curé de Fully succéderait. Il a reçu des messes à dire pour ses parents : "on a tous des ennemis" qui font de faux rapports. Il n'a pas ambitionné une autre cure. Il demande au prévôt de le laisser aller [à Port-Valais]; ses parents l'y encouragent pour sa tranquillité etc.
Papier, double folio, 16 x 22.5 cm, français, latin.
Au dos : adresse et sceau armorié sur laque rouge, brisé en deux parties.

c) 1800, 18 décembre, Port-Valais.
Lettre de la régie de Port-Valais au prévôt Luder : le peuple de Port-Valais consulté souhaite recevoir comme curé M. Odet : il y a assez de chanoines dans la prévôté. Espoir de prompte réponse.
Signé pour le conseil de la régie : Joseph Chablaix, régisseur, et J.-E. Baruchez secrétaire.
Papier, double folio, 16.2 x 22 cm, français.
Au dos adresse et sceau armorié plaqué sur laque rouge, brisé en deux parties.

d) 1800, 22 décembre, St-Maurice.
Lettre d'Odet au Prévôt Luder qui a écrit au curé de Vouvry qu'il défendrait à d'Odet de célébrer s'il faisait la moindre démarche pour Port-Valais. M. Bruchez lui a dit d'aller aux Evouettes vers la régie, qui le réclame. Mais c'est fini, d'Odet se résigne. M. Preux ? veut aller le voir. Le prévôt l'aurait voulu à Martigny. Le curé de Liddes lui a dit que le prieur de Lens recevrait Odet. Il demande réponse et sinon il restera à Vouvry. Il voudrait voir le prévôt, mais il a des maux de dents et ne se porte pas bien : il a assez pleuré. Etant vicaire à St-Maurice, son frère aîné l'a grondé de ce qu'étant novice au Gd-St-Bernard d'Odet a voulu donner tout son bien paternel au couvent. M. Bruchez lui a écrit à ce sujet (il était prieur claustral).
Papier, double folio, 17 x 23.1 cm, français.
Au dos adresse et cachet.
Le tout dans une chemisette portant regeste et un No 17.