Archives du Grand-Saint-Bernard

Archives du Grand-Saint-Bernard

Dossier personnel du chanoine
Joseph-Pierre Rausis (Reuse) [de la Rosière/Orsières]

AGSB 5629
Joseph-Pierre Rausis (Reuse) [de la Rosière/Orsières]

a) 1771, 28 septembre, Mont-Joux, devant l'autel de l'église de S. Bernard.
Petrus Josephus, novice émet ses voeux solennels et publics dans les mains du prieur claustral Ludovicus Antonius Luder, délégué pour recevoir sa profession canonique, par le prévôt Philippo Thévenot. Il baise les deux pouces sur les S. Evangiles.
Signé : Petrus Josephus Reuze, chanoine, novice profès.
Témoins : Jean-Louis Godard et Pierre-Antoine Follmer ?
Papier, double folio, 18 x 27.2 cm, latin.
Regeste au dos : "Petrus Josephus Reuse d'Orsières, village de la Rosière, 28 septembre 1771".

b) 1776, 21 septembre, Sion.
L'évêque de Sion François-Frédéric Ambuel accorde à Josephus Reuze, prêtre du diocèse de Sion et chanoine régulier, après examen, le droit d'administrer le sacrement de la pénitence et les autres sacrements dans le diocèse de Sion, vu qu'il l'a jugé capable. Il reçoit aussi le droit de prêcher, si les curés qu'il aborde l'y autorisent, et ceci pour deux ans. Après cela, il sera examiné à nouveau.
Signature de l'évêque.
Papier, 31.2 x 20.5 cm, formule imprimée, latin, en-tête aux armes de l'évêque.
Regeste au dos.
A cette patente est épinglé un texte signé François-Frédéric, évêque de Sion. M. Reuse, vu sa charge de prieur claustral reçoit les pouvoirs pour le sacré tribunal, jusqu'à leur révocation, et même sur les cas réservés à l'évêque, sauf l'inceste au premier degré de consanguinité et d'affinité : comme il préside aux autres pour l'ordre et la discipline, l'évêque suppose qu'il fasse autant quant aux sciences et à la doctrine.
Papier, 17 x 11.7 cm, français.

c) 1791, 5 mars, Lucerne, palais du nonce.
Josephus Vinci, archevêque de Beyrouth, prélat domestique du Pape Pie VI, etc. Nonce en Helvétie, Rhétie et Valais, etc. avec pouvoir de Légat, accorde à Petrus Josephus Reuse, prieur, la fonction de notaire apostolique, avec tous droits et privilèges attachés à cette charge. Le prévôt Luder est autorisé à mettre le prieur Reuse en possession de sa fonction après serment de fidélité, examen de la capacité du prieur à exercer son office. Si ces conditions sont remplies, il l'investira de son titre par remise (traditio) de la plume et de l'encre selon l'usage : ce qu'il l'autorisera à l'écrire, enregistrer, etc. les instruments, protocoles et autres écrits tant publics que privés concernant les affaires spirituelles de sa province seulement, de les enregistrer, publier etc. Il sera assermenté, et ses actes feront pleinement foi. C'est seulement après serment de fidélité qu'il recevra ce diplôme.
Signature de J. archevêque de Beyrouth et sceau à ses armes, plaqué sur papier.
Au dos : le prévôt du Mont-Joux Ludovicus Luder atteste que, le 9 avril 1791 Rd Petrus Josephus Reuse, prieur claustral de l'hospice a fait sa profession de foi selon la formule du Pape Pie II, et qu'il a reçu l'investiture par la plume et l'encre selon les exigences de Mgr Josephus Vinci, nonce apostolique en Suisse.
Signature du prévôt L.-A. Luder et sceau plaqué sur laque rouge.
Regeste de ce document, daté du 9 avril 1791.
Papier, double folio, 21 x 33.3 cm, latin, en-tête imprimé pour les dignités du nonce Josephus Vinci, archevêque de Beyrouth.
Le tout dans une chemisette de papier portant : Rausis (Reuse) Joseph-Pierre 1770, et Rausis Pierre-Joseph, 1770.