Archives du Grand-Saint-Bernard

Archives du Grand-Saint-Bernard

Dossier personnel du chanoine
Pierre-Henry Terrettaz

AGSB 5674
Pierre-Henry Terrettaz

a) 1773, 20 septembre, [selon regeste] Mont-Joux, devant l'autel de l'église du St-Bernard.
Petrus Henricus Terrettaz, novice, émet ses voeux solennels et publics dans les mains du prieur claustral Ludovicus Antonius Luder, délégué pour le faire de la part du prévôt Claudius Philippus Thévenot. Il baise les deux pouces du prévôt sur les S. Evangiles.
Signature du profès et des témoins : 1° Joannes Henricus Wassmer, 2° Joannes Josephus Vaudan, qui ne sait pas écrire mais appose sa marque (nota).
Papier, double folio, 16.3 x 22.4 cm, latin.
Regeste au dos qui donne la date du 20 septembre 1773, et précise que Henricus Terrettaz est de Vollèges, hameau de Venss.

b) 1801, 3 août, Genève.
Lettre à M. Terrettaz, procureur du St-Bernard relative au traité signé le 16 juillet entre le St-Père (le Pape) et les commissaires du gouvernement (Joseph Bonaparte, Crétet conseiller d'Etat et l'abbé Bernier), daté du 16 juillet, sous réserve de ratification par le Pape au terme de 40 jours. Le cardinal Gonsalvi a ensuite travaillé à un plan avec les 3 consuls, surtout le premier, et il est reparti de Paris pour Rome du 24 au 25. La religion catholique sera Dominante, entretenue aux frais de l'Etat. Réduction du nombre d'évêques-archevêques (68) et des curés (45'000 ?). Les "constitutionnels" ont reconnu l'autorité du Pape et se recommandent à son indulgence. Des fractions se sont agitées pour faire échouer "l'arrangement" mais elles se sont heurtées à la ferme volonté du premier consul. La ratification par le Pape se fera par une bulle. Il faut bénir Dieu de ce "prodige". Prière de transmettre ces renseignements au curé de St-Séverin. - Petite émeute à Genève contre le culte catholique. Il conserve un bon souvenir du St-Bernard. etc.
Signé : Dagger ?
Suit l'adresse de Mme Pouzait, Rue-Neuve 107 Genève.
Au dos adresse et marque postale : 99 Genève, cachet.
Papier, double folio, 19.2 x 23.6 cm, français.

c) 1812, 26 août, Sion.
Le préfet du département du Simplon, Derville Maléchard, demande à M. l'abbé Rausis, prévôt du Mont-St-Bernard, de se renseigner par M. Pierre-Henry Terrettaz au sujet des messes dont les religieuses du couvent de Collombey devaient s'acquitter dans leur église. Il a fait des recherches dans les archives de ce couvent et auprès des religieuses : il n'a obtenu que des renseignements trop vagues. M. Terrettaz, qui fut leur aumônier sait peut-être ce qu'il en est. Qu'il veuille faire découvrir les titres de fondation de ces messes.
Papier, double folio, 19.8 x 24.7 cm, en-tête imprimé de la préfecture du Simplon, français.
Au dos regeste et un numéro 97.

d) 1817, 26 avril, Collombey.
Le chanoine Th.-J. Terrettaz écrit au prévôt au sujet de deux prises d'habit : Mlle Villaz ? et une Monney de Troistorrents... etc. Texte très peu distinct : il s'excuse du "barbouillage".
Papier, double folio, 17.6 x 22.7 cm, français.
Au dos adresse du prévôt Genoud à Sembrancher; nom : M. l'aumônier Terrettaz ? Cachet. Un No 21.
Le tout dans une chemisette portant : Terrettaz Pierre-Henry, 1772 et comportant un bulletin météorologique de Zürich du 9 janvier 1953.