Archives du Grand-Saint-Bernard

Diocèses de France (1154-1895),
AGSB 4696 à AGSB 4732

AGSB 4696
s.d. [vers 1154].
Henri, comte palatin de Troyes, rend notoire qu'il a donné à l'église de St-Bernard de Mont-Joux, en aumône, la moitié du péage des toiles qui se vendent à Provins; il a donné aussi Ingon Cornessel avec sa descendance vivant sur sa terre, son serf, libre de toute [autre] juridiction.
Témoins : Manasses, archidiacre de Troyes, Manasses de Pugiaco, Jean Avetot, Drogo de Provins, Araldus "camerarius" Josbert "camerarius" Garnerus Cocus, Girard de Catalauno.
Sceau du comte, dont il subsiste moins de la moitié, sur cire rouge, appendu sur cordelettes de chanvre rouges et jaunes. Le sceau se dégrade et n'est qu'en partie visible.
Parchemin, 18.7 x 10 cm, dont le bas est rabattu vers le haut, latin, regeste au dos.
Dans une chemisette de papier portant des regestes italien et latin.


AGSB 4697
s.d. vers 1156, 4 mars, Latran.
Le pape Adrien IV confirme au prévôt et aux frères de Mont-Joux l'hôpital qui est appelé Maison-Dieu avec ses dépendances, et qui a été donné par F. évêque de Troyes et Henri, comte de Troyes.
Bulle de plomb du pape Adrien IV, appendue au parchemin par une cordelette jaune sombre.
Parchemin, 18.9 x 17.5 cm, latin, regeste au dos. Le bas du parchemin est rabattu vers le haut.
Dans une chemisette de papier portant un regeste latin et un regeste italien cancellé, concernant un acte du 3 janvier 1339.


AGSB 4698
1208, 13 février, Veille de St-Valentin, Epeisse (Espisciacum).
Le prévôt de Mont-Joux jouissait d'une prébende dans l'église de St-Symphorien, d'Epeisse, qui avait été usurpée. Par les bons soins de l'évêque de Langres, une composition intervient entre les parties sauvegardant les droits du prévôt sur cette prébende, pour la moitié des fruits de la prébende.
Sceau de l'évêque (?) tombé. Il ne subsiste qu'une double languette de parchemin qui le portait.
Parchemin sérieusement abîmé par le feu, qui l'a coupé en deux morceaux, la hauteur du document est de 16.3 cm, la largeur total des 2 fragments est de 19.5 cm, le bas du parchemin est rabattu vers le haut, latin, regeste au dos.
2 fragments dans une chemisette de papier portant des regestes italien et latin.


AGSB 4699
1219, acte scellé et collationné en 1364, 1420 et 1433, 9 novembre.
Guy, prévôt de Mont-Joux et le chapitre acceptent la donation du château-Dieu d'Appoigny faite par Hugue, évêque d'Auxerre, qui avait fait construire ce château de fond en comble. Ce même évêque autorise le prévôt à y recevoir des religieux, mais à certaines conditions.
Acte muni du sceau de la prévôté en 1364, collationné, et scellé en 1420. Le notaire Pierre Marioni a collationné et scellé le présent acte le 9 novembre 1433, et signé avec son paraphe ou signet.
Parchemin, 35.6 x 25.2 cm, latin et français, regeste au dos, 2 perforations, le sceau est tombé, il ne reste que sa languette de parchemin.
Dans une chemisette de papier portant des regestes italien et latin.


AGSB 4700
1244, 2 juillet, samedi après l'octave de la Nativité de St-Jean-Baptiste, Troyes.
Les prieurs des maisons-Dieu de Sézanne, Vuillerme, et de Troyes, Rémi, attestent que la vente faite par leur confrère Etienne, prieur d'Appoigny et que le prêt d'une terre fait à un marchand de Ville-Neuve-le-Roi et à sa femme ont été faits avec leur consentement, comme il appert d'une lettre munie du sceau du prévôt Falcon.
Authentiqué par les ceaux des dits prieurs, tombés. Il ne subsiste qu'une simple queue de parchemin portant deux petits fragments de cire.
Parchemin, 16.5 x 6 cm, latin, déchirure partielle.
Dans une chemisette de papier portant des regestes italien et latin.


AGSB 4701
1351, 9 mars, Meillerie, maison du prévôt.
Jean Desheriers, prieur de St-Bernard de Troyes, reconnaît devoir solder sous peu au prévôt Guillaume 130 florins de Florence de bon or pour le prix d'un cheval de son prédécesseur, Girard Bonedic, se rendant à Rome et pour redevances en faveur du prévôt, etc.
Témoins : Jacques, prieur de St-Jaquême d'Aoste et Hugues de Montmeilleur, curé de Sembrancher.
Notaire : Jean Russini d'Evian, qui appose son signet en bas à droite.
Parchemin, 30.8 x 22.5 cm, lacéré sur les bords et perforé, latin, regeste au dos.
Dans une chemisette de papier portant des regestes italien et latin.


AGSB 4702
a) 1422, 1er juillet, Thonon.
Le rectorat de l'hospice de St-Bernard de Pont-St-Vincent, diocèse de Toul, étant vacant par la mort du frère Guillaume Veteris, Jean, prévôt de Mont-Joux, à qui appartient la collation de ce bénéfice, le confère à Guigon d'Arces, C.S.B.
Signé J. de Fenello (?) et muni du sceau du prévôt Jean d'Arces, presqu'illisible, sur cire noire, appendu sur simple queue de parchemin.
Parchemin, 31.7 x 22.7 cm, latin, regeste au dos, le bas du parchemin est rabattu vers le haut, lettrine avec dessin à la plume.

b) 1422, 11 septembre, Toul, Pont-St-Vincent.
L'official de la curie épiscopale de Toul ordonne de mettre en possession de l'hôpital de St-Bernard de Pont-St-Vincent, vacant par la mort de Guillaume Veteris, Guigo d'Arces, chanoine de Mont-Joux.
Témoins : Guyet Baullard, prêtre, et Chinon (?), châtelain de Pont-St-Vincent, Walter Henneni (?) de Savoie, Nicolas Ayaulphi (?) et Gauterus (?) questeur dans la ville de Pont- St-Vicnent.
Notaire : Hugo Thirti (?), qui signe en bas à droite, avec son paraphe ou signet.
Sceau de l'official, tombé, il ne subsiste que la languette de parchemin.
Parchemin, 30 x 28.7 cm, le bas du parchemin est rabattu vers le haut, regeste au dos.
2 parchemins dans une chemisette de papier portant des regestes italien et latin.


AGSB 4703
1423, 28 février et 14 mars, Toul, chez l'official, et 1424, 10 février.
Guido d'Arces a été nommé recteur de l'hôpital de Pont-St-Vincent par le prévôt Jean d'Arces mais il se présente un compétiteur : Amédée de Villa Sorrillon, investi de ce même hôpital par acte pontifical. D'où procès devant l'official de Toul. Le procureur de Guido, Cristan Veteris, qui détient les titres de cet hôpital, comme aussi celui qui l'institue quêteur dans les diocèses de Toul, Metz et Verdun, fait valoir les droits du St-Bernard. Amédée de Villa Sorillon réclame les titres de l'hôpital dont il est pourvu. L'issue du procès ne figure pas dans ce document.
Signatures de Wauterus (?), Constancii de Bleya (?) et J. Guidonis, avec leur paraphe ou signet.
Parchemin, 22.5 x 163.5 cm, en 3 folios de parchemin cousus bout à bout, latin.
Sceaux tombés, sur simples queues de parchemin, au 1er folio et au bas du 3e. Il ne subsiste que les queues et de petits fragments de cire verte. Perforations surtout au sommet, lettrines avec dessins à la plume. Regeste au dos. Rouleau, maintenant plié en 4.
Dans une chemisette de papier portant des regestes italien et latin.


AGSB 4704
1430, 19 mai, Toul, maison de l'abbé.
Gérard de Sixeys, abbé du monastère de St- Léon, dans le diocèse de Toul, de l'ordre de St-Augustin, concède à son chanoine Henri de Vezelisia, prieur de Vaudelavilla, de changer son prieuré contre l'hôpital de St-Bernard de Pont-St-Vincent, détenu alors par le C.S.B., Georges de Gimel. Il demande au prévôt du St- Bernard, Jean d'Arces de consentir à cette mutation.
Signé : Daubertini.
Sceau de l'abbé, tombé, il ne subsiste que la languette de parchemin sur laquelle il était appendu.
Parchemin, 35 x 18.2 cm, latin, regeste au dos.
Dans une chemisette de papier portant des regestes italien et latin.


AGSB 4705
1433, 9 octobre, Auxerre, (Antisiodori).
Par mandat du prévôt de Mont-Joux, Jean d'Arces, le vicaire général d'Auxerre, Jean Conini, confère à Etienne Masculi, C.S.B. la Maison-Dieu de Voisey (Vaiziacum).
Signé : Pritenin (?) avec son paraphe ou signet.
Sceau du vicaire général, tombé. Il ne subsiste que la languette de parchemin qui le portait.
Parchemin, 22.7 x 18.9 cm, latin, regeste au dos, le bas du parchemin est rabattu vers le haut, lettrines avec dessins à la plume.
Dans une chemisette de papier portant des regestes italien et latin.


AGSB 4706
1433, 12 novembre, Thonon, maison du prévôt.
Jean d'Arces, prévôt de Mont-Joux, confère à Pierre Amedei, C.S.B., l'hôpital de Pont-St- Vincent en Lorraine, vacant par le passage à un autre ordre du dernier recteur, à forme du droit. Le nom de ce recteur manque, l'espace a été laissé en blanc.
Signé : P. Burruz, clerc du prévôt, avec son paraphe ou signet, et muni du sceau du prévôt, peu lisible, dont il reste moins de la moitié, et des débris, sur cire brune, appendu sur simple queue de parchemin.
Parchemin, 33.8 x 23.2 cm, latin, regeste au dos, taches dues à l'humidité.
Dans une chemisette de papier portant des regestes italien et latin.


AGSB 4707
1434, 10 et 11 mars, Voisey (Vaizi).
Testimoniales des bonnes moeurs et de la vie religieuse du chanoine de Mont-Joux Nicolas Sersioris, desservant de la Maison-Dieu de Voisey durant 2 ans environ, données par les paroissiens de Voisey, qui sont nommés, et leur bailli. L'acte du 11 mars atteste que l'acte du 10 mars est scellé par Jean Bailleu, clerc, lieutenant de Mejean de Lonserier, écuyer, bailli de Vaizi pour l'évêque du lieu, et que celui du 11 mars est scellé du sceau de la prévôté de Vaizi.
Signé : Etienne de Beaune (Belna ?), et Pierre Marion avec leurs paraphes ou signets. L'acte du 10 mars porte un sceau appendu sur simple queue de parchemin, mais invisible en raison du papier collé tout autour. L'acte du 11 mars présente un petit fragment de sceau sur cire verdâtre, appendu aussi sur simple queue de parchemin. Les 2 actes sont liés ensemble par ces languettes.
Parchemin, 22.5 x 7 cm, et 25 x 11.2 cm, français, regeste au dos du plus grand parchemin.
2 pièces dans une chemisette de papier portant des regestes italien et latin.


AGSB 4708
1437, 8 avril et 13 avril, Dijon, et copie d'un acte de 1429, 22 novembre.
Fragment d'un procès qui se déroule devant le juge Robert de Salione, député par le concile de Bâle et par le doyen de la chapelle du duc de Bourgogne à Dijon. Dans ce procès, Guy Emedruci (?) recteur de l'hôpital de Ste-Marie- Madeleine de Val-Suzon, de l'ordre de St-Augustin, exige réparation pour offense faite à la juridiction de son prieuré par Garin Grelon, prieur de Ste-Foi de Chevigny (diocèse de Langres) près de Dijon, de l'ordre de St-Benoît. Procédure sans sentence.
Signé : Damiens, clerc.
Rouleau de parchemin, 29 à 30 cm, x 2.81 m, en 5 folios de parchemin cousus bout à bout. lettrines avec dessins à la plume, regeste au dos, latin et français, taches d'humidité à la fin.
Plié dans une chemisette de papier portant des regestes italien et latin, ce dernier remarque que ce document ne concerne pas le Mont-Joux, sauf que dans une lettre concédée à un marchand Mileto, le prieuré de Val Susone serait dit avoir dépendu de la prévôté de Mont-Joux.


AGSB 4709
1219 - 1449, notice du XXe siècle.
Regeste de titres concernant l'hôpital d'Appoigny et le prieuré de Branches, conservés dans les archives du département de l'Yonne série H.
Papier, 1 folio, dactyl., 20.8 x 26.9 cm, français.


AGSB 4710
1459, 28 juin, Toul, chez le notaire.
Gérard Demengeti, de Pangueye sur la Meuse, prieur de l'hôpital de Pont-St-Vincent (diocèse de Toul) dépendant du Mont-Joux constitue plusieurs procureurs pour la gestion des biens de cet hôpital.
Témoins : Jean Aubertin, de Trouceys, chanoine et Ottet Feirieti, "de Urchiis" tanneur.
Notaire : Jean Joannis, de Edopertisontis diocèse de Toul, qui appose son signet en bas à gauche.
Parchemin, 41.3 x 24.2 cm, latin, regeste au dos, lettrine et signet ornés de dessins à la plume, quelques petites déchirures.
Dans une chemisette de papier portant des regestes italien et latin.


AGSB 4711
1459, 9 juillet, Paris.
Lettre originale du roi Charles VIII adressée au premier huissier du parlement. Huguenin Miletot, marchand demeurant à Dijon, lui ayant exposé que feu Jean Pilet, prieur de Val-Suzon, lui devait 4 frs et 7 gros et qu'il a fait séquestrer par le juge compétent les meubles périssables du défunt, le roi ordonne que ces meubles soient vendus à l'enchère, non obstant l'appellation du prévôt Jean de Grolée, pour solder les dettes du prieur, le surplus allant à qui de droit.
Signé : Valengelier (?) avec son paraphe, en bas à gauche et muni du sceau royal à moitié conservé, plaqué sur cire brune et sur simple queue de parchemin, le contre-sceau est entier.
Parchemin, 34.5 x 17.2 cm, français, regeste au dos.
Dans une chemisette de papier portant des regestes italien et latin.


AGSB 4712
1461, 4 mars, Pinerole, chez les fils et héritiers de Louis de Constance (?).
Jean Ludovici, sous-diacre de l'église de Tul, et recteur de l'hôpital de Prémeaux (diocèse d'Autun), résigne son office entre les mains de Louis, évêque de Turin, administrateur de la prévôté pour François de Savoie, qui confère ce même bénéfice à Colin Prepositi, recteur de Val-Suzon et C.S.B.
Témoins : Dominique de Romagnan, chapelain et noble Burnon, écuyer.
Notaire : Damien Barbarini, citoyen de Turin, qui signe cet acte en apposant son signet en bas à gauche.
Parchemin, 49.3 x 40.5 cm, latin, regeste au dos, lettrine ornée de dessins à la plume.
Dans une chemisette de papier portant des regestes italien et latin.


AGSB 4713
1520, 12 janvier, s.l. copie du XXe siècle.
Jean de la Forest, prévôt commendataire de Mont-Joux, institue François Brielli, chanoine de Toul, son vicaire général pour la collation des bénéfices vacants du St-Bernard situés en France.
Copie non signée, tirée d'Egide Tschudi, Continuatio Historiae Helvetiae, M.S. St-Gallen VI 624.
Papier, 1 folio, 17 x 13.6 cm, latin.


AGSB 4714
1534, 17 mars et 7 août, Nantua (?) et Barre-sur- Seine.
Jean Chardonay, chanoine de St-Maurice, vicaire général du prévôt, Jean de la Forest, est envoyé en France pour faire la visite des maisons dépendant du St-Bernard. Il procède à la visite de la maison de Bar-sur-Seine et y prescrit de nombreuses réparations.
Plusieurs témoins.
L'original devait porter le sceau du vicaire général.
Copie signée par les notaires J.-H. Chardonnet et J. Millerand avec leurs paraphes ou signets.
Papier, cahier, 6 folios, 21 x 29.2 cm, latin, regeste au dos, quelques pages en blanc ou endommagées.
Dans une chemisette de papier portant des regestes italien et latin.


AGSB 4715
1568, 5 août [Eclans].
Jean Buffet, prêtre de l'église abbatiale de St-Paul à Besançon, C.S.B., a été nommé recteur de la chapelle sous le titre de Marie Vierge au village d'Eclans (diocèse de Besançon) par le chanoine Etienne Velletet, institué vicaire général par le prévôt René Tollen pour les régions de la Bourgogne. Il demande au prévôt ratification de cette nomination et lui envoie l'acte de nomination, du 3 mars 1563, en copie attestée conforme.
Signé : Buffet, prêtre de l'église de St-Paul, Besançon.
Papier, 2 folios, 22.7 x 32 cm, terni et troué, en partie peu lisible, latin.
Dans une chemisette de papier portant des regestes italien et latin, titre au dos.


AGSB 4716
1570, 8 février, Salins.
Amodiation de la grange de St-Phares (St-Ferjeux), près de Salins, faite par Jean Masson d'Arbois, prêtre chapelain de l'archevêque de Besançon, comme procureur du prévôt René de Tollen, en faveur d'Etienne Marceret, bourgeois de Salins, lieutenant royal en la seigneurie de Bracon, et Claude Midol, marchand, de Salins, au prix de 20 écus d'or au soleil annuellement , pour la durée de 9 ans.
Témoins : Jean Bonvalet, fils de feu Guillaume de Prestin et Pierre Buguet, de Bolandoz.
Copie du XVIIIe siècle.
Papier, 2 folios, 18.5 x 28 cm, français, regeste au dos.


AGSB 4717
1570, 7 mai, 7 juin, et copie du 9 juillet.
Après publication et enchères faites, l'hôtelDieu, de St-Bernard de Troyes est accensé au sergent royal Nicolas Aulbin, pour un cens de 25 livres tounoises, et 12 deniers, par les administrateurs laïcs de cet hôtel.
Approbation du garde des sceaux, François Mauroy, le 7 juin suivant.
Copie de Bérard, notaire, qui signe avec son paraphe, le 9 juillet.
Papier, 2 cahiers, 6 et 10 folios, 18.2 x 27 cm, et 18.2 x 27.7 cm environ, français, regeste au dos du second cahier.
2 pièces dans une chemisette de papier portant des regestes italien et latin.


AGSB 4718
1589, 15 novembre, Aoste, Bibian, maison du prévôt.
Le prévôt André Tillier confère l'hôpital de Salins, sous le titre de St-Bernard à son religieux Marcel Decré, bien que cet hôpital soit alors occupé par un intrus.
Témoins : François Aymonet Tillier, de Fénis, notaire, Philippe Hospite et Laurent Pascalis, serviteurs du prévôt.
Notaire : Marcel Cybué, secrétaire.
Copie informe du XVIIIe siècle (?).
Papier, 2 folios, 18.3 x 27.7 cm, latin, regeste au dos.


AGSB 4719
1629, 16 juillet, Montpellier.
En mai 1628, à St-Germain-en-Laye, Louis XIII, roi de France, a accordé la nationalité française, avec tous les droits qu'elle comporte, à Michel Perrinod, C.S.B. de la paroisse d'Introd (Vallée d'Aoste). La cour des comptes entérine cette décision le 16 juillet 1629, moyennant 6 louis. Cette décision donnait à Perrinod le droit d'obtenir des bénéfices ecclésiastiques jusqu'à la valeur de 1200 livres fr.
N.B. M. Perrinod a succédé à Roland Viot comme prévôt du St-Bernard.
Deux signatures peu lisibles.
Parchemin, 2 folios, 23.3 x 33.5 cm, français, regeste au dos.
2 pièces dans une chemisette de papier portant un regeste italien. En annexe, regeste latin sur 1 folio de papier, 16.5 x 24 cm.


AGSB 4720
1220 - 1647.
Regestes de titres conservés dans les Archives départementales de l'Yonne concernant l'hôpital d'Appoigny, qui contient à ce sujet 13 parchemins, 63 papiers et 3 sceaux.
Communiqué par le responsable des archives.
Copie du XXe siècle.
Papier, 2 folios dactyl., 20.8 x 26.9 cm, français, en marge, notices à la main de M. L. Quaglia.


AGSB 4721
1647, 4 mai, Auxerre, abbaye de St-Pierre.
E. Macé, prieur du couvent des chanoines réguliers de St-Augustin de St-Pierre d'Auxerre, informe le prévôt et les chanoines du St-Bernard de ce que plusieurs bénéfices, qu'ils possèdent dans le royaume de France, ont passé à d'autres et qu'il serait possible de recouvrer. Il demande des documents à cet effet. Il s'agit notamment de l'hôpital St-Bernard de Troyes, de ceux de Montréal, Bex et St-Bernard d'Appoigny.
Signé : E. Macé, prieur de St-Pierre d'Auxerre.
Sceau plaqué sur papier.
Papier, 2 folios, 26 x 39.2 cm, français, au dos adresse, sceau et regeste.
Dans une chemisette de papier portant des regestes italien et latin.


AGSB 4722
1649, 11 (?) mars, Hospice du St-Bernard et 10 dé
cembre, Etroubles.
a) 1649, 11 mars.
Ours Arnold, prieur C.S.B. est envoyé en Lorraine avec le titre de vicaire général, par le chapitre pour y défendre les bénéfices appartenant au St-Bernard.
Signé : Moret (?) secrétaire avec son paraphe ou signet.
Papier, 3 folios, 21.2 x 31.2 cm, français.
b) 1649, 10 décembre.
Lettre du prévôt Buthod au chanoine Bigay pour le mettre en garde contre les promesses mirobolantes d'Arnold.
Papier, 2 folios, 18.7 x 27.6 cm, français, regeste au dos, un sceau semble avoir été découpé.
Annexe : 1 regeste français sur un folio de papier, 18.1 x 22.5 cm.
3 pièces.


AGSB 4723
1688, 23 juillet, Aoste, "palais du Prévôt".
Le prévôt Antoine Norat établit son procureur dom Joudon, syndic du clergé d'Autun, pour revendiquer les droits de la prévôté de Mont- Joux sur le prieuré de Montréal, que le vicaire général et les chevaliers de St-Lazare croyaient être uni à leur hôpital.
Témoins : Jean Louis Besenval, de St-Etienne d'Aoste, et Nicolas Crottet, de Passy, en Faucigny.
Copie informe.
Papier, 2 folios, 18.8 x 27.7 cm, français, regeste au dos.
Dans une chemisette de papier portant des regestes italien et latin.


AGSB 4724
1708, 22 mai, Vézelay, chez le greffier du baillage, 13 juin à Autun et 15 juin, Montréal.
Acte de présentation et nomination de Gabriel Antoine, du Tour, C.R. de la congrégation de Ste-Geneviève, de Paris, par le prévôt Persod, au prieuré de Montréal, diocèse d'Autun. Suivent les lettres d'institution par l'évêque d'Autun et la mise en possession des 13 et 15 juin 1708.
Copie informe, français et latin.
Papier, 4 folios, 17.8 x 24 cm.
Annexe : Mémoire relatif au même sujet, pour écrire au procureur du roi de la châtellenie et prévôté royale de Montréal en Bourgogne.
Papier, 1 folio, 16.2 x 23.6 cm, français.
2 pièces dans une chemisette de papier portant des regestes italien et latin.


AGSB 4725
1709, 12 mai, 27 mai, 6 juin et 1712, 24 juillet et 26 août, Thonon, Aoste, Chambéry.
L'hôpital du St-Esprit de Montréal à Bar sur Seine, membre dépendant de la prévôté du St- Bernard, a été soustrait à cette juridiction durant un certain temps par la négligence des prévôts ou le manque de titres établissant cette dépendance. Un certain Blaisot, gabelier général de Savoie, s'emploie pour la restitution de cet hôpital et écrit au coadjuteur Boniface pour que ce bénéfice soit conféré à Bonnemain, prêtre de la ville de Langres, parent d'un ancien recteur du même hôpital.
5 lettres échangées entre Blaisot, le coadjuteur Boniface, Michaud, etc. Originaux portant des sceaux plaqués sur laque rouge, et minutes de réponse, au dos regestes et adresses, en tout 11 folios, papier, format divers, maximum, 16.9 x 22.2 cm, français.
5 pièces dans une chemisette de papier portant des regestes italien et latin.


AGSB 4726
1722, 12 janvier, Provins, 22 mars [St-Bernard] et 20 août, Provisn.
N. Billate, C.R., du prieuré de St-Jean l'Evangéliste, de l'hôtel-Dieu de Provins, écrit à la communauté du St-Bernard pour savoir si la maison de "Castro Provini" (de Provins) dépendait du St-Bernard. Louis Boniface, coadjuteur lui répond en citant la bulle d'Alexandre III, de 1177 et donne quelques détails sur d'autres bénéfices de France.
Lettrines originales de Billate, et minute de réponse de Boniface, comme à la première lettre. Papier, format divers, maximum 16.7 x 22.2 cm,
français et latin, au dos adresse, regeste et sceaux plaqués sur laque rouge, en tout 6 folios.
2 pièces.


AGSB 4727
1741, 18 novembre, Paris et 1742, 3 avril, Gd-St- Bernard, et 23 avril, Sion, 16 mai, Paris.
A la suggestion de Jean-Baptiste-Isaac Foudrier de Boirvaux, procureur général des chanoines réguliers de Ste-Geneviève à Paris, qui donne un exemplaire de formule et demande des éclaircissements sur les bénéfices du St-Bernard en France, le prieur François Michellod donne procuration à ce même de Boirvaux pour la nomination durant 6 ans aux divers bénéfices de France, vacants, relevant du St-Bernard.
Papier, 2 folios, 19.8 x 28 cm, français et latin, lettre de Boirvaux indiquant la formule à employer.
Papier timbré, 1 folio, 21.5 x 32.5 cm, latin, collationné (en français) le 16 mai au Châtelet de Paris, sur l'original en parchemin, et signé Devariger et Marchand : l'acte du prieur Michellod est attesté par l'évêque de Sion.
2 pièces dans une chemisette de papier portant un regeste français.


AGSB 4728
1621, 31 août - 1753.
Documents concernant la chapellenie soit l'hôpital de Salins (Bourgogne), diocèse de Besançon.
a) 1621 et 1631, Meillerie, Soleure, St-Bernard, Aoste, Pontarlier.
Procurations, etc. Nominations par le St-Bernard du recteur Philippe-François Colin de Martigny. Mémoire de M. la Martinière, secrétaire de l'ambassadeur de France à Soleure. Mémoires du St-Bernard et lettres du prévôt Boniface, vu que la possession de cet hôpital lui est contestée (1726, 12 - 18 février et 19 mars).
1739, 20 août, correspondance de M. Thévenot.
1740, 12 mai - 7 novembre et 1741, 12 février et 30 avril, lettres de M. Caffod de la Ferrière, à Pontarlier, qui conseille de demander confirmation par Rome des droits du St-Bernard.
Papier, format divers, maximum, 22.2 x 33.2 cm, 1, 2 ou 4 folios, français et latin, regeste au dos ou sur pièce annexe. Plusieurs sceaux plaqués sur laque rouge, 16 pièces.

b) 1741, 6 mai, Rome à Ste-Marie-Majeure.
Benoît XIV confère à Claude-Philippe Thévenot, C.S.B. curé de Sembrancher, l'hôpital de la Ste-Vierge-Marie de Salins, diocèse de Besançon.
Signé par les cardinaux présents et muni du sceau de plomb du pape, appendu sur cordelette de chanvre.
Parchemin, 65.7 x 47.1 cm, le bas du parchemin est rabattu vers le haut. Marges et initiales ornées de grands dessins à la plume, latin, regeste au dos, et enregistrement à Paris, etc, français.
Annexes : 2 copies informes sur papier, 2 pièces de 4 folios chacune, 18.3 x 27 et 20.5 x 26.6 cm environ, latin, 3 pièces.

c) 1741, 6 septembre - 1753, Besançon, Paris, St-Bernard.
Lettre de l'archevêque de Besançon au sujet de la nomination de Jacques Pierre, chanoine de St-Augustin, profès dans l'hôpital de Mont- Joux, au bénéfice sous le titre de la Ste- Vierge, à Salins. Lettre de Thévenot à son frère (Paris 1741), le prévôt du St-Bernard, au sujet de l'obtention demandée à Paris, de ce bénéfice. Lettre du chanoine Pierre à M. Thévenot, à Rome, au sujet de négociations à ce sujet (1742, 31 août).
Notices postérieures à 1753, où il est mentionné que le prieuré du St-Bernard à Salins a été supprimé par lettres patentes du roi de France en 1753.
Papier, 4 pièces de 2 folios et un de 1 folio, format divers, maximum 19 x 24.3 cm, français, au dos, adresses et regestes, sceaux plaqués sur laque rouge, une marque postale.

En tout a, b, c 24 pièces et 52 folios.


AGSB 4729
s.d. et 1740, 11 avril, 6 juillet, St-Maurice, St- Bernard, Sion, Paris, Troyes.
Procès au sujet de la maison de St-Bernard de Troyes. Vu les difficultés de rentrer en possession de cette maison et des dépenses que nécessiterait sa remise en état, le chapitre du 31 août 1757 abandonne la "maîtrise spirituelle et temporelle de l'hôpital de St-Bernard de Troyes" et consent à ce qu'elle soit unie aux hôpitaux de la ville de Troyes.
Mémoires, correspondance entre le procureur de Boirvaux, l'abbé Claret, François Michellod, le chanoine de Sion Briguet, J.-C. Richard, procureur général des chanoines augustins de France, à Paris, le chanoine Roulin, prieur de St-Martin de Troyes. Déclaration de Louis XV maintenant le St-Bernard dans ses droits à Troyes. Lettres du maire de Troyes Berthelin. Consultation donnée de Paris. Quelques minutes de réponses. Cession du 31 août 1757 par le prévôt Bodmer et le chapitre du St-Bernard(acte portant leurs sceaux plaqués sur papier, et copies de ce décret capitulaire). Lettre de Pernot de Celles à l'abbé Thévenot.
Papier, folios simples, doubles et 3 cahiers de plusieurs folios (en tout 104 folios), format divers, maximum 23.3 x 33.5 cm, français, au dos adresses, sceaux plaqués sur laque rouge, marques postales et regestes, quelques pièces sur papier timbré de Paris et de Châlons.
49 pièces.


AGSB 4730
1775, 15 février, Martigny.
Le prévôt C.-Ph. Thévenot institue "le dit Taveron" CR. de la Congrégation de France et prieur de St-Symphorien d'Autun, comme son vicaire général pour la France, avec pouvoir de conférer les bénéfices vacants dépendant du St-Bernard, pour les 3 ans à venir. [Cette procuration sera renouvelée encore en 1786 et sans limitation]. Brouillon du diplôme.
Papier, 1 folio, 17.5 x 22.7 cm, français, regeste au dos.


AGSB 4731
1873, 21 septembre, Rumilly, diocèse de Chambéry.
"Notes sur le prieuré et sanctuaire de Notre- Dame de l'Aumône à Rumilly, Haute-Savoie, diocèse de Chambéry". Plus deux extraits des actes de décès de prieurs de l'Aumône, chanoines du St-Bernard : Jean-Baptiste Ferrand, décédé en 1729, et Jean-Paul Pellissier, décédé en 1751.
Extraits signés : Bugnard, curé.
Copie signée : Léon Bouchage, vicaire de Rumilly, 21 septembre 1873.
Papier, 2 folios, 17.5 x 21.3 cm, français, titre en tête.


AGSB 4732
1776, 1er juillet - 1895, 28 janvier.
Dossiers concernant la pension de France. Elle a été obtenue par le chanoine Philippe Thévenot ves 1756, augmentée en sa faveur une fois élu prévôt. Le prévôt Luder en a bénéficié jusqu'en 1789, soit à la Révolution. Le prévôt Genoud l'a obtenue à nouveau mais à titre de subside (3400 frs) en faveur de l'hospitalité. Ce subside était encore versé en 1895.
En tout 125 folios, 86 pièces, réparties en 4 liasses.
Selon détail qui suit :

a) 1776, 1er juillet - 1792, 24 octobre, Soleure, Paris (Fontainebleau), Sion, St-Maurice et Vevey.
Lettres adressées au prévôt du St-Bernard Luder, au sujet de la pension du roi de France, par le président de Vergennes, par l'abbé Schleich (contrôleurs des comptes des ligues suisses et grises), par le résident de France en Valais, de Chaignon, par le vicomte de Polignac, par Bacher (chargé des affaires du roi en Suisse), par le résident de France en Valais Helflinger.
Quelques minutes de réponses et quittances par le prévôt.
Papier, pièces de 1 folio, (une de 2 folios), format divers, maximum, 18.7 x 23.6 cm, une seule pièce porte un regeste au dos, français, 35 folios.
34 pièces.

b) 1816, 14 septembre - 1819, 10 novembre, Berne, Besançon, Martigny.
Lettres sur le même sujet, adressées au prévôt Jean-Pierre Genoud par l'ambassadeur de France en Suisse Auguste comte de Talleyrand, par le préfet du Doubs de Villiers du Terrage, ou par d'autres secrétaires. Une lettre de J.-B. Darbellay. Extrait d'une lettre de Louis-Antoine, duc d'Angoulême. Minute de lettre du prévôt à l'ambassadeur.
Papier, en doubles folios, format divers, maximum 21 x 34.3 cm, français, au dos, adresses, marques postales, sceaux plaqués sur laque rouge, cachets, timbres, 2 formules imprimées, 24 folios.
12 pièces.

c) 1820, 21 février - 1833, 28 septembre, Berne, Zürich, Martigny.
Lettres des ambassadeurs de France en Suisse, ou de leurs secrétaires, adressées au prévôt Genoud (M. de Failly, marquis de Moustier, comte de Rayneval, chevalier d'Horrer (?), comte de Rumigny, E. de Joquet, comte de Rumygnes, de Marmandol (?). Elles concernent le "secours" versé par la France au St-Bernard. Minutes de réponses ou de quittances des prévôts Genoud et F.-Benjamin Filliez.
Papier, folios simples ou doubles, format divers, maximum 20.5 x 26.9 cm, français, en-tête imprimé, au dos, adresses, marques postales, sceaux plaqués sur laque rouge, cachets, parfois mention de réponse, en tout 47 folios.
29 pièces.

d) 1850 - 1895 (1850, 1er octobre - 1851, 13 janvier et 1858, août, 1890, 28 janvier, 1895, 28 janvier, Aoste, Turin, Rome.
Minute de lettre du prévôt Filliez à l'ambassadeur de France à Turin, sur le même sujet. Réponses de l'ambassade, de secrétaires, de Jean Squinabol, lettre de ce dernier au ministre des travaux publics à Turin. Lettre d'un député à Rome au prieur. 2 lettres du consulat de France à Turin adressées au procureur du St-Bernard.
Papier, folios simples ou doubles, souvent avec en-têtes imprimés, format divers, maximum 23.7 x 35.8 cm, français, au dos adresse, regestes, marques postales, sceaux plaqués sur laque rouge, en tout 19 folios.
11 pièces.

Regeste latin de tous ces 4 dossiers sur un folio séparé, en tête de la 1ère liasse.