Archives du Grand-Saint-Bernard

Lens 3 (1702-1800), AGSB 4188 à AGSB 4225

AGSB 4188
1702, 15 juillet, Sion, rectorie du St-Bernard, et Majorie, et [Lens], 16 juillet.
Collation du prieuré de Lens à Barthélémy Favrat, C.S.B. le prieur Pierre Bastian étant décédé, institution canonique et installation.

a) Brouillon de l'acte de collation par le prévôt du St-Bernard, daté de la rectorie de Sion, le 15 juillet 1702.
Papier, 2 folios, 16.4 x 24.2 cm, latin.

b) Original de l'acte d'institution canonique par l'évêque de Sion, François-Joseph Supersaxo, muni du sceau plaqué sur papier et de la signature de l'évêque et du secrétaire Groeli. - Suit l'acte de mise en possession, le 16 juillet 1702, par Louis Boniface coadjuteur de la prévôté, par le prieur Favrat et 5 témoins, dont Marc Bonvin banneret.
Papier, 2 folios maculés de taches, 23.5 x 34.3 cm, latin, regeste au dos.

c) Copie informe de l'acte d'institution par l'évêque, papier, 2 folios, 19.6 x 27.9 cm, latin, regeste au dos.

3 pièces dans une chemisette de papier portant des regestes italien et latin.


AGSB 4189
1706, 6 décembre, Sion, Majorie, et 7 décembre, Lens.
Barthélémy Favrat étant promu prieur de Martigny, Jean-Claude Verra est pourvu du prieuré de Lens et installé. Les modalités de la succession font l'objet d'une convention.

a) Original de l'acte de collation, signé par Louis Bonifcace, coadjuteur du prévôt et muni de son sceau plaqué sur laque rouge.
Signé : Jean-Baptiste Jullionard, notaire curial. Suit copie de la mise en possession, le 7 décembre 1706 à Lens, attestée par le notaire Marc Bonvin, qui signe.
Papier, cahier, 4 folios, 16.3 x 23.4 cm, latin, regeste au dos, taché.

b) Original de l'acte d'institution canonique muni du sceau plaqué sur papier de l'évêque F.-J. Supersaxo, et signé par le notaire Antoine Vantéry secrétaire.
Papier, 2 folios, 32.3 x 20.7 cm, latin, regeste au dos, taché.

c) Copies informes de tous ces actes.
Papier, cahier, 6 folios, 19.2 x 28.2 cm, latin, regeste au dos, taché. 1 annexe.

d) Brouillon de la convention sur les modalités de succession, et quelques réparations à faire dans l'église de Lens.
Papier, 2 folios, 23.8 x 17.3 cm, français.

e) Copie informe de cette convention.
Papier, 2 folios, 16.2 x 23.2 cm, français, regeste au dos.

5 pièces.

AGSB 4190
1710, 28 août, Grand-St-Bernard.
Lettre du prieur claustral Ballalu au chanoine Verraz, prieur de Lens au sujet d'un M. Emery, du terme "amovible", etc.
Papier, 2 folios, 13.5 x 18.2 cm, français, au dos adresse, regeste et trace de cachet.


AGSB 4191
1722, 10 octobre, Corin.
Pierre Courten, colonel du régiment de Courten, vend à Claude Verraz, prieur de Lens, une vigne située à Corin-Desot, au prix de 25 1/2 doublons.
Témoins : Jean Henri Ordentlict et Jean Major.
Notaire : Joseph Masseré.
Papier, 2 folios, 17 x 23.5 cm, latin, regeste au dos.


AGSB 4192
a) 1722, 22 décembre, Icogne, chez le notaire.
Christian Nanchen échange avec François Bonvin, notaire, anc. châtelain de Lens, un mayen en Planet, un pré en Chandecraan ou Schantoré in Craan d'Icogne, contre un mayen à Ladebran sur Vercorin, in la Comba, plus 21 doubles (le double à 4 1/2 écus du pays).
Copie sans indication du notaire.

b) 1723, 13 juin, Lens, chez le notaire.
François Bonvin, feudataire de l'évêque de Sion, vend à Jean-Claude Verraz, prieur de Lens, tout son mayen du Planet ou Mayenzet sur Lens, pour 47 doubles d'Espagne (le double à 4 1/2 écus du pays), plus 1/5 de la dîme du grain à Chermignon d'en haut et à Montana, pour 8 ans dès 1723 inclusivement, et encore une petite vigne à Baan/Lens, le tout sous réserve de tous droits tels qu'usagia, etc.
Copie, sans indication du notaire.

c) 1700, 20 juin, au Planet, val de Lein/Lens.
Acte de limitation et mensuration du mayen ou forêt du Planet/Lens, par le châtelain de Lens et autres notables du lieu.
Signé : Marcus Bonvin curial.
Suit copie d'une taxe du fief-lige et du fiefplan en 1680 et des limites en 1593.
Notaire : Pierre Cabani (?).

Papier, cahier de 12 pages, 16.8 x 23.3 cm, latin, regeste au dos.

Annexes :
1) Copie des actes sous lettre c) ci-dessus, signée par le notaire Pierre Lamon et le curial Marc Bonvin.
Papier, 2 folios, 16.7 x 23.7 cm, latin.
2) 1725, 6 février, Lens.
Lettre du prieur Jean-Claude Verraz à l'évêque de Sion pour obtenir approbation de l'acte d'achat du mayen du Planet, de 6 sextorées, relevant du fief de la Mense épiscopale.
Minute, papier, 2 folios, 16.3 x 23.4 cm, français.
3) 1725, 9 février, Sion.
Lettre de l'évêque de Sion au prieur Verraz : il ne peut autoriser un tel achat sans consentement des branches et consorts du fief et annule l'acte de vente. Signature de l'évêque François-Joseph [Supersaxo].
Papier, 2 folios, 16.2 x 22.6 cm, français, au dos adresse, cachet et regeste.
4) s.d. [1725, post. 9 février, Lens].
Réponse du prieur Verraz à la lettre de l'évêque du 9 février. Il s'étonne que l'évêque ne soit pas libre de disposer de son fief et veut surtout éviter une perte au vendeur, du fait que Verraz a fait défricher le mayen. Il réclame à nouveau approbation par l'évêque de cet achat.
Minute, papier, 2 folios, 16.2 x 23.4 cm, français, regeste au dos.

5 pièces.


AGSB 4193
1à7
1715, 1er avril - 1721 et 1723 - 1725 (juin - 12 octobre).
Le chanoine Jean-Claude Verraz, mis en possession du prieuré (paroisse) de Lens en 1706, entre en conflit avec ses paroissiens dès le 1er avril 1715. Il écrit au coadjuteur du Prévôt, Boniface, que les charge-ayants de Lens ont décidé de le faire partir de son prieuré parce qu'il contrarie leurs desseins : permission de danser et autres petits intérêts. Il lui communique divers chefs d'accusations formulées contre lui; il s'en explique et demande aide et conseil. Les charge-ayants de Lens écrivent le même jour au prévôt du St-Bernard, Persod, et le grand bailli Burgener écrit aussi au prévôt le 6 avril, pour appuyer Lens et conseiller le départ de Verraz. Verraz écrit à l'évêque de Sion le 13 avril au sujet de 25 plaintes des paroissiens, auxquelles il réplique. Il demande à son supérieur de le défendre contre les charge-ayants de Lens (24 octobre). Suivent la correspondance de l'évêque de Sion, du coadjuteur Boniface, ainsi que des mémoires rédigés par le prieur.
Par ailleurs, les paroissiens de Lens ont demandé au prieur de nommer avec eux un chapelain. Le prieur s'y refuse, ce bénéfice n'étant pas vacant, et la cause doit être portée au tribunal de l'évêque. Verraz demande encore au coadjuteur Boniface de prendre l'affaire en mains (12 mars 1716).
Le 22 juin, l'évêque ayant autorisé l'union de la chapellenie de Lens au vicariat, les charge-ayants de Lens veulent rétablir un recteur séculier.
L'évêque prononce : le bénéfice fondé sous le titre de la B.V. Marie et de St-Jean-Baptiste est séculier et doit rester distinct du prieuré et du vicariat. Le bénéfice étant insuffisant, le prieur ou la communauté paroissiale devront le compléter et présenter alors un chapelain auquel l'évêque donnera l'institution canonique. En attendant, le chanoine Jean-Vincent Camos, vicaire de Lens reste recteur en jouissance des biens du rectorat mais le 12 octobre 1725 il demandera d'être relevé pour raison de santé, le prieur est condamné aux frais de la procédure.
Le 9 octobre, le coadjuteur Boniface écrit, de Rive-sous-Thonon, au prieur Verraz, ses réflexions sur ce procès : il ne voit pas d'autre solution que de traiter à l'amiable. Le prieur Verraz réunit des actes établissant les prétentions du prieur et de ses paroissiens au sujet de la chapellenie; il rédige des mémoires, notamment sur l'administration de son bénéfice de 1706 à 1716, et il écrit de Vouvry au coadjuteur le 17 juin 1717.
Le 4 novembre 1718, Verraz reçoit, des visiteurs nommés par le chapitre du Grand-St-Bernard, une liste de questions auxquelles il a dû répondre en vue de la visite de ces délégués.
Entre les années 1716-1720 (?) Verraz a recouru au Nonce. Des lettres signées par l'évêque de Sion et par le coadjuteur Boniface (1719- 1720) portent que le chapelain ne sera pas tenu de dire les messes qu'il n'a pas pu dire pendant sa maladie, et qu'en aucun cas le St- Bernard n'est obligé de tenir 3 religieux à Lens, même si l'un d'eux est recteur de la chapellenie séculière. - Boniface remercie le prieur pour l'envoi d'une horloge et de 20 charges de vin, et il le renseigne sur l'observance régulière et sur ses accrocs.
Par convention conclue le 20 décembre 1720 au sujet de la chapellenie, entre le prieur et sa paroisse, celle-ci s'engage à fournir au prieur 30 couronnes par an, tant qu'il tiendra un collègue apte au ministère. L'évêque approuve cette convention le 22 janvier 1721.
Une lettre de l'évêque de Sion du 23 août 1723 laisse entendre que le prieur Verraz a proposé sa démission. Mais en 1724, il recourt au Nonce à Lucerne contre les actes de la visite épiscopale (du 31 juillet), car ces actes lui portent préjudice sur plusieurs points. Suit un projet d'accord, la correspondance du Nonce et sa sentence, et des lettres de l'évêque de Sion.
Le 4 septembre 1724, le clergé de Lens (les chanoines Verraz, Votaz et François Michellod) demande au Nonce de mettre à exécution les prescriptions de son prédécesseur (Carracioli) quant au régime des paroisses régulières.
Une sentence du Nonce, en 1725, donne lieu encore à une correspondance avec l'évêque de Sion et le prévôt : il est toujours question de déplacer Verraz, qui n'est pas satisfait des dispositions de la Nonciature et voudrait recourir à Rome.
Papiers, folios simples ou doubles et cahiers, en tout 383 folios, dont plusieurs sont restés en blanc; originaux ou copies. Plusieurs sceaux plaqués sur papier ou sur laque rouge; cachets; un en-tête imprimé de la Nonciature, français et latin. Format maximum 22.2 x 35 cm, regeste au dos ou en tête, une fois sur une chemisette de papier portant des regestes italien et latin.
N.B. De nombreuses autres pièces (originales et copies) concernant le même procès sont classées dans les registres ou liasses suivantes.
En tout 93 pièces.


AGSB 4194
1718, 26 mars - 1720, 28 juin, 1724, 6 janvier - 28 décembre, Lens et Sion.
Copies de mémoires et lettres du prieur Jean- Claude Verraz à Mgr l'évêque de Sion et au coadjuteur du St-Bernard, L. Boniface. Il y a aussi des lettres orignales de l'évêque de Sion, du chanoine Briguet, du grand châtelain de Chastonay, etc., collées dans le codex et des lettres d'autres correspondants. Ces lettres concernent les procédures entre le prieur de Lens Verraz et ses paroissiens de Lens.
Les lettres copiées sont de J.-C. Verraz, les lettres sont presque toutes de l'année 1724, sauf les 4 premières (1715-1720).
Recueil factice, relié carton, dos cuir, 17 x 23.5 cm, non paginé.
Lettres originales de formats divers, maximum 22.2 x 34.3 cm, français et latin, papier, 141 folios, dont plusieurs en blanc. Certains folios semblent avoir été découpés ou enlevés. Plusieurs pièces portent des regestes, des adresses, des cachets ou des sceaux plaqués sur papier ou sur laque rouge.
55 pièces environ.


AGSB 4195
(1716-) 1724, 22 janvier - 1725, 31 octobre, Lens, Lucerne, Sion, Sierre, Bourg-St-Pierre, etc.
Correspondance et mémoires surtout avec la nonciature, le coadjuteur puis prévôt Boniface au sujet du procès du prieur de Lens Verraz et du chanoine Voutaz.
Registre relié carton, dos en cuir brun, 17 x 24 cm, paginé jusqu'à la page 151. Depuis cette page, il n'y a plus que les Nos des documents de 20 à 41. Quelques pièces sont détachées. A la fin, un cahier de 6 folios, détaché aussi, donne la liste des pièces provenant de la nonciature, puis du coadjuteur Boniface.
Papier, en tout 213 folios, dont 3 en blanc au début. Formats divers, maximum 19.8 x 27 cm, français et latin. Copies et originaux, ceux-ci parfois munis de sceaux plaqués sur laque rouge ou sur papier.


AGSB 4196
1724, 28 mars - 1725, 2 janvier, Liddes, St-Bernard, Lens, Bourg-St-Pierre, Martigny, Sion.
Correspondance entre Verraz, prieur de Lens, et Grat Formaz, procureur du St-Bernard, relative au procès de J.-C. Verraz contre l'acte de visite épiscopale et contre ses paroissiens.
Originaux et copies.
Registre relié carton, dos en cuir brun, et pièces détachées, 17 x 23.5 cm, récemment paginé 1 à 63.
Papiers de formats divers, maximum 16.8 x 23.7 cm, latin et français.


AGSB 4197
1724, 22 janvier - 1725, 13 mars, Lens, Sion, Lucerne, etc.
"Diarium litigiosum Rdi Claudii Verraz, prioris Lensae". Lettres diverses et mémoires ayant trait aux litiges du prieur Verraz avec ses paroissiens, classées par ordre chronologique en "5 livres", débutant chacun par une brève instruction sur le déroulement des évènements.
Registre relié carton, dos en cuir brun, 17 x 24 cm. La pagination recommence pour chaque livre. Sur 2 folios détachés, annexés à la fin du registre, se trouve la liste des écrits échangés entre Verraz et la nonciature.
Papiers, format divers, maximum 17.3 x 24.3 cm, copies, en tout 201 folios, dont plusieurs en blanc, français et latin.


AGSB 4198
1724, 31 juillet - 1725, 23 octobre, Lens, Sion, Münster et Rarogne.
Claude Verraz, prieur de Lens, mécontent des prescriptions portées par l'évêque de Sion lors de la visite de la paroisse, fait recours au nonce contre l'acte de visite et ses paroissiens. Cours du procès devant la nonciature jusqu'au 23 octobre 1725.
Copies faites par le prieur J.-C. Verraz.
Papier, cahier, 17 x 24.3 cm, paginé récemment, 1-145, latin, plus 8 pièces annexes.
1) Papier, cahier de 34 folios, non paginé, date [1724], réfutation des griefs des gens de Lens contre Verraz, 18 x 23 cm, latin.
2) Lettre du chanoine Sébastien Briguet, Sion, 5 juillet 1725. Papier, 2 folios, 15.9 x 22.7 cm, français.
3) Lettre du curé de Münster et du curé de Rarogne, du 25 juin et 11 juillet 1725 collées ensemble.
Papier, 4 folios, format divers, maximum 16.5 x 23.9 cm, latin.
4) Réponse de Verraz à Boniface, 18 juillet 1725. Papier, cahier, 8 folios, 16.5 x 24 cm, français.
5) et 6) Ebauches de recours au St-Siège, par Verraz, l'un daté du 5 août 1725. Papier, cahiers de 6 et 8 folios, 16.4 x 23.7 cm, latin.
7) Lettres des procureurs de Lens au prévôt Boniface demandant le départ de Verraz (16 août 1725). Papier, 2 folios, 15.8 x 21.7 cm, latin, sceau de Lens plaqué sur laque rouge.
8) Copies de lettres et décret de l'auditeur de la Nonciature (1724, 29 septembre à 1725, 23 octobre). Papier, cahier, 4 folios, 16.7 x 23.8 cm, latin.

En tout 9 pièces dans une chemisette de papier portant des regestes italien et latin.


AGSB 4199
1725, 18 mai et 1er septembre, Hospice du St-Bernard.
En chapitre, Jean-Claude Verraz reproche au prévôt L. Boniface de le contrarier dans son procès contre l'évêque de Sion, au sujet du bénéfice de Lens. Il demande qu'on lui accorde l'aide du cellérier pour la conduite de ce procès.
Ecrit par Jean-Claude Verraz, prieur de Lens.
A la fin du cahier, un autre titre : remontrance faite le 18 mai 1725 à Mgr... Passionei... Nonce apostolique de Lucerne, par Rd. Jean Claude Verraz... touchant à la défense de son bénéfice par le procès qu'il a avec ses paroissiens (le texte de cette remontrance manque).
Papier, cahier, 21 folios, 17 x 24 cm, français.


AGSB 4200
1726, 2 janvier - 27 octobre, Sion.
Lettres de l'évêque de Sion François-Joseph Supersaxo à Louis Boniface, prévôt, au sujet notamment des chanoines Verraz et Votaz qui s'en sont allés à Rome pour procéder contre l'évêque et le prévôt, pour se maintenir dans la paroisse de Lens; nouvelles d'ordres général sur dives objets.
Papier, folios simples ou doubles, parfois avec adjonction d'une autre pièce ou de l'enveloppe collées à la lettre. Plusieurs sceaux plaqués de l'évêque, qui signe toutes ces lettres. La lettre du 6 janvier est entièrement de sa main, français et latin, format divers, maximum, 16.3 x 23.2 cm.
26 pièces.


AGSB 4201
1712, 2 juin - 1727, 10 novembre, Lens, St-Bernard et autres lieux.
"Epistolae canonici Verraz, prioris Lensae appellantis a visitatione Ordinarii ac conquestus perrenes et iurgia maligna perversae plebis de Lens".
Recueil factice de lettres orignales et de copies de lettres du chanoine Verraz, prieur de Lens, concernant ses difficultés avec ses paroissiens. Lettres de divers correspondants (évêque de Sion; Boniface coadjuteur du prévôt, etc.). Pièces en partie reliées, en partie détachées; puis série sans date, et lettres de 1712 à 1724.
- Annexes : inventaire sans date et : manière dont se fait le couronnement d'un roi. Registre en partie relié carton, dos cuir brun, titre sur le premier plat de reliure, 16.5 x 23.7 cm.
Papier, format divers, maximum 19.5 x 27 cm, en tout 130 folios environ, simple, double ou cahier, plusieurs folios sont en blanc, plusieurs lettres portent des sceaux plaqués sur papier ou sur laque rouge, français, latin et italien.
51 pièces.


AGSB 4202

1 à 3
1725, 18 avril - 1727, 21 août (?), Lens, Sion, Lucerne, Rome, Grand-St-Bernard, Martigny, Sierre, Liddes.
Suite de pièces diverses du procès de J.-Cl. Verraz. Le prévôt Boniface, l'évêque de Sion et le nonce ayant condamné le prieur de Lens Verraz dans son procès avec ses paroissiens, le prieur recourt à Rome vu que, le 23 octobre 1725 le Nonce a refusé de revoir le procès de Verraz contre les paroissiens de Lens. Il quitte Lens le 29 octobre 1725 et porte sa cause devant la Congrégation des Evêques et Réguliers. Plaidoyers et pièces annexes. Correspondance de l'évêque de Sion avec le prévôt Boniface. Lettres de Verraz, de Crettex et autres personnes, orignaux et copies.
Textes français, latin et italien, 2 cahiers imprimés chez Zinghi et Monaldi, 1726, en-tête imprimé de l'évêque de Sion F.-J. Supersaxo. Plusieurs orignaux portent des sceaux plaqués sur papier ou sur laque rouge. Regestes au dos de plusieurs pièces.
Papier, folios simples ou doubles, cahiers, format divers, maximum, 22.2 x 33.7 cm, en tout 309 folios (dont 36 imprimés).
75 pièces.


AGSB 4203
1725 - 1727, 21 juin, s.l.
Le prieuré de Lens étant vacant par la mise à pied du prieur Verraz par le chapitre annuel de 1725, confirmé par la Sacrée Congrégation des Evêques et Réguliers du 22 janvier 1727, après recours du même Verraz, le prévôt Boniface confère le prieuré de Lens au chanoine Louis-Balthasard Chenevier, par acte du 8 mai 1727. La prise de possession eut lieu le 21 juin suivant.
Sans signature. Copie informe.
Papier, 2 folios, 22 x 34.8 cm, taché, latin.


AGSB 4204
1729, 3 et 19 octobre, Bourg-St-Pierre.
"Note fidèle de tout ce que je dois tant à Rome que dans les pays de Valley, d'Aoste et de Suisse" et à la page 7 : "Cottet fidèle de recouvre de tout ce qui m'est dû dans la paroisse de Lens et ailleurs depuis l'année 1722...".
Signé : Jean-Claude Verraz, prieur de Bourg- St-Pierre.
Annexe : ordonnance du prévôt du St-Bernard Léonard Jorioz à ce sujet. Copie.
Papier, carnet, 8.3 x 24 cm, paginé récemment, 1 - 23 et 1 folio, 22.8 x 12 cm, en tout 13 folios, français et latin.


AGSB 4205
1725, 28 octobre - 1730, 29 avril, Bourg-St-Pierre, Grand-St-Bernard Altdorf et Sion.
Avant de partir pour Rome, le prieur Verra dresse le 28 octobre 1725 l'inventaire des biens du prieuré de Lens dont il remet l'administration au vicaire Jean-Vincent Camos. Après son départ, il est procédé à un "Inventaire des effets qui ont été trouvés à Lens dans le prieuré et ailleurs, commencé le 22 novembre 1725". Devenu prieur de Bourg-St- Pierre, il adresse au prévôt l'inventaire qu'il a dressé avant son départ pour Rome, le 28 octobre 1725 et y ajoute nombre de renseignements pour régler ce qui lui revient de son administration à Lens.
Copies du 5 juillet 1729 du notaire Jean-Joseph Copt.
Papier, 3 cahiers de 36, 16 et 32 pages et 2 doubles folios (1729-1730; 29 avril) contenant la liste des biens que le prévôt Jorioz attribue à J.-C. Verraz avec approbation de l'évêque de Sion et du Nonce.
Copies. Lettre orignale de Verraz, en tout 46 folios, format divers, maximum 18.2 x 27 cm, français, latin et italien.
5 pièces.


AGSB 4206
1731, 20 septembre, Sion.
Le prieur de Bourg-St-Pierre Jean-Claude Verraz, prétendant qu'on ne lui a pas remis tous les objets contenus dans la convention passée avec le Prévôt, le 11 septembre 1729, et les réclamant au prévôt et à son successeur à Lens, l'évêque de Sion François-Joseph Supersaxo déclare que ni le prévôt ni le prieur actuel de Lens ne doivent plus rien au prieur Verraz.
Copie attestée conforme et signée par le prévôt Jorioz.
Papier, 2 folios, 17.8 x 26.5 cm, latin, regeste au dos.


AGSB 4207
1735, 25 décembre, Lens.
"Verbal touchant la bâtisse de l'église paroissiale de Lens, dans le Haut-Valais, érigée en prieuré et dépendante du monastère de St- Bernard". Ce verbal contient un exposé un peu fantaisiste sur l'origine de la paroisse de Lens, une description de l'ancienne église et la construction de l'église nouvelle, qui se fit dans les années 1734 et 1735.
Signé : Louis-Balthazard Chenevier, C.R., prieur et curé de Lens.
Papier, cahier de 6 folios paginés 1 à 12, 18 x 25.5 cm, français, regeste au dos.


AGSB 4208
1736, 4 février.
Lettre de Michellod à l'évêque de Sion pour lui demander protection contre le châtelain de Lens Georges Bonvin qui empiète sur les droits de dîme du prieur de Lens, selon lettre adressée à Michellod par le prieur Chenevier.
Brouillon non signé, mais de Michellod.
Papier, 2 folios, 17.5 x 26.3 cm, français, regeste au dos.


AGSB 4209
1736, 22 et 29 juillet, Grand-St-Bernard et Lens.
François-Georges Massard, en qualité de procureur du chapitre, se rend à Lens et devant les notables du lieu, proteste contre la prétention des paroissiens sur la propriété de l'église qu'ils viennent d'édifier et qui apparaît dans l'inscription qu'ils ont placée bien en vue dans l'église.
1) Procuration en faveur de Georges-François Massard munie du sceau du St-Bernard, plaqué sur papier, signée par François Michellod C.R., supérieur et administrateur général de la prévôté du St-Bernard, en date du 22 juillet, au Grand-St-Bernard.
Papier, 2 folios, 16.8 x 23.3 cm, latin.
2) Acte de protestation du 29 juillet 1736, à Lens, signé par le notaire Jean-Jacques Charvet, qui signe avec son paraphe.
Papier, 6 folios, 23.5 x 33.4 cm, latin.
2 pièces.


AGSB 4210
1737, 15 juin, Lens.
Le prieur Louis-Balthasar Chenevier écrit à un confrère, peut-être Michellod, au sujet des griefs qu'il pense proposer à l'Ordinaire de sa visite le 14 juillet et des préparatifs de la consécration de l'église.
Suivent 2 cahiers de griefs.
Signé : Chenevier, prieur et curé.
Papier, 2 folios, 16.1 x 22.7 cm, français et 2 cahiers de 10 folios, 15.4 x 20 cm (paginé 1-14 folios en blanc) et 16.3 x 23 cm, (8 folios paginés 1-14), latin.
3 pièces.


AGSB 4211

1737, 13 - 15 juillet; notices de 1744 à 1757.
Acte de visite épiscopale de l'église paroissiale de Lens.
Cet acte mentionne la consécration de l'église qui a été faite le 14 juillet par l'évêque, assisté des chanoines et de 12 autres ecclésiastiques, et qui sera célébrée le 2ème dimanche de juillet; la chapelle de la B.V. Marie et de St-Jean-Baptiste; les biens du prieuré, les chapelles de Chermignon supérieur et inférieur, d'Icogne, de Montana, de Diogne, d'Ollon, de Champsabex et de Vaas (celle-ci détruite); les prescriptions de l'évêque en réponse aux griefs du prieur et des paroissiens, les revenus de l'église, les biens, les messes à célébrer, etc.
Copie informe.
Papier, cahier, 13 folios, 17.3 x 23.3 cm, paginé récemment, 1-25.


AGSB 4212

1739, 13 mars, Sion.
Le chanoine Briguet écrit de Sion, probablement au chanoine Michellod, administrateur de la prévôté, que l'évêque prétend au spolium du prieur de Lens, qui vient de mourir.
Signé : Briguet.
Papier, 2 folios, 16.2 x 22.3 cm, français, regeste au dos.


AGSB 4213
1740, 2 mai, Lens.
Les charge-ayants de Lens expriment au prévôt leur regret de voir partir de chez eux le chanoine Thévenot, vicaire, et le souhait de le revoir parmi eux.
Signé : Théodule Rey, châtelain, et autres.
Papier, 2 folios, 17.6 x 22.8 cm, français, au dos adresse, regeste et fragment de sceau plaqué sur laque rouge.


AGSB 4214

1742, 5 mai, Martigny.
Acte de collation du prieuré de Lens, après résignation du chanoine Pierre-François Kuntschen, François Michellod administrateur de la prévôté nomme Nicolas-Joseph Champlot, prieur de Lens, sous réserve de l'institution canonique par l'évêque de Sion.
Signé : François Michellod et scellé de son sceau plaqué sur papier à l'effigie de S. Bernard.
Papier, 2 folios, 24.3 x 37.2 cm, taché en plusieurs endroits, latin, regeste au dos.

AGSB 4215
1727 - 1744.
Notes sur les dîmes du prieuré dans les différents quartiers de Lens, avec mention de leur produit pour les années 1727 à 1744.
Dîmes en d'autres localités, ou que le prieur paie au Grand-St-Bernard, aux bourgeois de Sion, au seigneur d'Anchettes.
Non signé, mais de la main de Chenevier.
Papier, cahier, 17 x 24 cm, 17 folios, paginé récemment 1 à 32, français.


AGSB 4216
1743 - 1747, 10 janvier, Sion.
Mention de paiement et copie des 27 mai et 5 juin 1747.
Extrait de convention : le prieur de Lens Nicolas-Joseph Champlot remet à Jean-Michel Lamon, châtelain de Lens, revenus et capitaux de 17 obligations en faveur du prieuré de Lens pour la somme de 165 écus. Cette cession est faite pour l'espace de 10 ans, après quoi le châtelain devra restituer ces obligations au prieur.
Notaire : Charvet, à Sion.
Extrait et remarque du notaire Danis de Sion le 27 mai 1747; mention de parlement le 5 juin 1747.
Papier, 2 folios, 23.6 x 33.5 cm, latin et français, au dos : regeste, mention de paiement de 165 écus et adresse du chanoine Mabillard, prieur de Lens.


AGSB 4217
1748, 6 octobre, Corin, chez le notaire. Notice de 1766.
François Berclaz, de Veyras, vend à Jean-Antoine Mabillard, prieur de Lens, un pré situé dans la contrée de Sierre au lieu-dit les Esserts au prix de 350 livres, et 40 batz de pourboire.
Témoins : Joseph Barra, Pierre Cretoll, de Montana, et François Berclaz, fils du vendeur.
Notaire : Jean-Michel Lamon, qui signe avec son paraphe.
Parchemin, 31.2 x 20.3 cm, latin, regeste au dos.
Au bas de l'acte mention que ce pré a été revendu en 1766 au colonel de Courten, de Sierre. Cette mention est signée par le chanoine Frossard, cellérier.


AGSB 4218
1750, 5 juillet et 2 août, Lens, Maison de commune.
En réunion communale, est agitée la question de savoir si le prieur a le droit d'abattre du bois et de pâturer sur les prés communs ou particuliers comme les autres communiers. Le prieur, à sa manière expéditive, donne 50 livres et une "mérenda" aux communiers qui lui reconnaissent ce droit.
Témoins : François Rey, grand procureur du quartier de Montana et Joachim Rey.
Notaire : Jean-Michel Lamon, qui signe l'acte.
Parchemin, 30.9 x 22.7 cm, latin, regeste au dos.


AGSB 4219
1752, 29 juin, Lens, prieuré. Notices de 1753 et 1754.
Andréan Rossier, de Randogne, emprunte 30 livres au prieur de Lens Jean-Antoine Mabillard et passe une obligation reconnaissant cette dette à 5 %.
Témoins : François Joullieran, grand procureur de Randogne, et Barthélémy Volland.
Notaire : Jean-Michel Lamon, qui signe.
Papier, 2 folios, 16.9 x 23.5 cm, latin, regeste au dos, avec mention d'intérêts payés en 1753 et 1754.


AGSB 4220
1756, 1er octobre, s.l.
Prétentions du curé de St-Maurice-de-Laques sur la chapelle de Montana, qui serait de sa juridiction.
Copies de Jacques Charvet, curial épiscopal, pour l'église de Laques.
Papier, 5 folios, 16.8 x 23.2 cm, et cahier de 4 folios, 16.5 x 22.7 cm, latin et français, la fin du document est signée par F. Preux, vicaire général, d'après les archives de Lens.


AGSB 4221
1764, 6 août, Lens.
Lettre du prieur Magnin au sujet de l'obligation de tenir un vicaire à Lens, d'un recours au Nonce et de la visite de l'évêque de Sion.
Papier, 2 folios, 17 x 23.1 cm, français, regeste au dos.


AGSB 4222
1765, 14 janvier, Lens, prieuré.
Pierre Bagnoud, agissant pour Catherine Gendroz, et François Gendroz, avec Pierre Mabillard, vendent à Nicolas Magnin, prieur de Lens, une vieille maison jouxtant le cimetière et le prieuré au prix de 56 couronnes ou écus, de 50 gros. Le pourboire est compris.
Témoins : André Bees, curé de Chalais, et Bastian Briguet, notaire et châtelain de Lens.
Notaire : Louis Rey, qui signe.
Parchemin, 32.6 x 21.1 cm, latin, regeste au dos.


AGSB 4223

1790, [Lens ?]. Adjonction de 1859.
Liste des prieurs de Lens à partir de 1400 à laquelle une autre main a ajouté 2 prieurs de 1813 à 1859.
Non signé, mais de la main du prieur Jean-Baptiste Lovey.
Papier, 1 folio, 16.1 x 16.7 cm, latin.


AGSB 4224
1790, 6 août et 27 septembre, Lens et Martigny.
1) Lettre d'Ignace-Sébastien Briguet, capitaine et châtelain de Lens au prévôt du Grand-Saint-Bernard, annonçant le décès du prieur Magnin, et demandant comme successeur le vicaire Lovey.
Papier, 2 folios, 22 x 33.2 cm, au dos, adresse et sceau plaqué sur papier.
2) Le prieur Magnin étant décédé, le prévôt nomme Jean-Baptiste Lovay prieur de Lens.
Acte de collation signé par le prévôt Louis-Antoine Luder, qui présente Lovay à l'évêque de Sion, et appose son sceau plaqué sur laque rouge.
Papier, 2 folios, 17.2 x 22.1 cm, latin, regeste au dos.
2 pièces.


AGSB 4225
1800, 25 mars, St-Séverin (Conthey).
Notes historiques sur l'origine de la paroisse de Lens, par Anne-Joseph de Rivaz, à l'intention du prévôt.
Papier original, signé de Rivaz, curé.
Papier, 2 folios, 18.4 x 22.5 cm, et copie [du prieur de Lens ?], papier, 2 folios, 18.1 x 22.1 cm, français.
2 pièces.