Liddes

Congrégation du Grand-Saint-Bernard

Archives Paroissiales de Liddes

>Hôpital

L 1 : 1527.06.12, Liddes

L 2 : a. 1673.04.24, Verceil.
Testament en faveur de l'hôpital de Liddes. Martin André de la Motta, piémontais, mais dont la mère était de Liddes, donne la moitié de ses biens à cet hôpital. Signé, Martin André de la Motta. Témoins: Etienne Darbellay, de Fontaine, Nicolas Rossier, d'Orsières, et Jean Pierre Fusirot "ex oppido Sti Rumie".
b. 1675.05.11, Sembrancher.
Approbation du gouverneur de St-Maurice, Jean Schneidrig. Texte latin. Feuillet, 30 x 21,5 cm. Hôpital, 1ère liasse, N° 4.

L 3 : 1699.10.25, Liddes.
Legs. Pierre Pittet, de Dranse, lègue à l'hôpital de Liddes un champ situé à Chez Pittex (chez Petit). Témoins: Georges Pittex, Jean Vuarachoz et Jean-Marie Darbellay.Notaire, François Massard, de Liddes. Texte lat. Parchemin orig. de forme irrégulière, troué, haut de 26 cm. Hôpital, 1ère liasse, N° 5.

L 4 : 1768 – 1780, s.l. mais Liddes.
Comptes de l'hôpital de Liddes pour les années 1768-1770, 1774-1775 et 1780. 4 cahiers de petit format.

L 5 : 1771.12.01, Liddes.
Conditions sous lesquelles sera remis pour 4 ans l'hôpital de Liddes, par les honnêtes procureurs Etienne Frossard et Gaspard Darbellay, de Fontaine-Dessous, publiées à voix de crie le premier du mois de décembre 1771. Texte fr. Feuillet, 22,5 x 17,5 cm.

L 6 : 1784.06.28, Sion.
Procès intenté par Jean Joseph Frossard et Georges Darbellay, procureurs de l'hôpital de Liddes contre Etienne Joseph et Pierre Bastian, notaires, dans le but d'obtenir les instruments originaux de l'admodiation, comme les avaient leurs prédécesseurs. Le juge ordonne aux notaires de remettre ces instruments en bonne forme aux procureurs. Le juge était Adrien Joseph Maurice de Courten. Vice-curial, J. Krugger. Sceau du juge sur papier, illisible. Texte lat.  Feuillet, 35,3 x 21,5 cm.

L 7 : 1784 –1786.
Procès intenté à l'hôpital de Liddes par Jean Pierre Bastian au sujet de l'écoulement des eaux de l'hôpital. 4 pièces.

L 8 : 1844.11.17, Sion.
Lettre. L'évêque autorise le curé à donner 14 frs sur les revenus de l'hôpital pour compléter le salaire des maîtres d'école. Signé Pierre, év. de Sion. Texte lat. Feuillet 26,9 x 20,7 cm.

L 9 : 1868.06.05, Sion.
L'évêque de Sion autorise la vente des biens fonds de l'hôpital et l'affectation des édifices à une école supérieure.  Signé, Pierre Joseph, év. de Sion. Sceau à l'encre; légende: Petrus Josephus de Preux episcopus sedunensis. Meubles non identifiables. Une lettre du chancelier Derivaz accompagne le document, de la même date. Texte fr. 2 feuillets avec l'enveloppe d'expédition.