Ici le Christ est nourri

L’hospitalité

L’hospitalité est un acte proprement biblique, nombreuses sont les communautés dans l’Eglise marquées par ce charisme. La Congrégation du Grand Saint Bernard est depuis ses origines marquée par cet appel. Pendant longtemps les passants demandaient surtout une assistance matérielle, ceux-ci étant obligés de passer par les cols de montagnes. Depuis la création des tunnels, l’hospitalité est devenue plus spirituelle. La montagne est un lieu recherché et non plus redouté par les voyageurs et passants.

 

« Donner l’hospitalité à des hommes, ce n’est pas seulement remplir des bouches et abriter des corps ! Ce n’est là qu’un aspect de l’hospitalité. S’y arrêter serait inhumain. Accueillir des hommes, c’est ouvrir son coeur à toutes leurs misères, c’est prêter l’oreille à tous leurs cris de détresse, leur être secourable dans toutes les tempêtes… »

Gratien Volluz

 

Chacun est porteur du Christ, nous ne demandons ni papiers, ni passeports ni identité. D’ailleurs pendant des siècles, l’accueil était gratuit. Aujourd’hui nous demandons une participation aux frais bien moindre que celle demandée dans les autres cabanes ou refuges.

L’hospitalité se vit également dans les paroisses d’une autre manière. Actuellement la paroisse de Martigny s’engage particulièrement dans l’accueil des personnes réfugiées.

Notre appel tient sa source de l’Evangile. Nous pensons souvent à cette Parole  » “Amen, je vous le dis : chaque fois que vous l’avez fait à l’un de ces plus petits de mes frères, c’est à moi que vous l’avez fait » Mt 25, 40.

Le passage des compagnons d’Emmaüs est aussi particulièrement éclairant. C’est au moment même où ses disciples accueillent le Christ chez eux qu’il se fait pleinement reconnaître. Saint Augustin commente ainsi cette Parole : »L’hospitalité leur a  rendu ce que l’incrédulité leur avait fait  perdre»  Ce que l’incrédulité leur avait fait perdre, c’était le Christ, c’est-à-dire celui qui était pour eux la vie. Ce que l’hospitalité leur fait retrouver,  c’est de nouveau le Christ.

 

« Persévérez dans l’amour fraternel. N’oubliez pas l’hospitalité; car, en l’exerçant, quelques-uns ont logé des anges, sans le savoir »

Hébreux, 13, 1-2

 

Reportage sur Fernand, au service de l’hospitalité depuis de longues années